Actualites
16:05 3 juillet 2020 | mise à jour le: 3 juillet 2020 à 20:49 temps de lecture: 2 minutes

Une première rue partagée dans Saint-Sauveur

Une première rue partagée dans Saint-Sauveur
Photo: (Photo Métro Média - Perrine Gruson)

INAUGURATION. Les piétons et cyclistes passant par la rue Raoul-Jobin dans Saint-Sauveur n’ont plus à aller sur le trottoir pour les uns ni à se tasser pour les autres. La rue vient en effet de devenir officiellement partagée, ce qui signifie que les transports actifs y ont priorité et que les voitures peuvent y circuler, mais pas à plus de 20 km/h.

Pour le moment, une signalisation aux normes du ministère des Transports a été installée sur une portion de la rue, entre les rues de l’Aqueduc et Carillon, mais sa visibilité n’est pas évidente. Éventuellement, du marquage au sol ou un panneau davantage reconnaissable sera installé, si les partenaires de la signalisation sont au rendez-vous, a fait savoir la conseillère municipale Marie-Josée Savard.

Douze rues qui répondaient aux critères ont été sélectionnées pour devenir des rues partagées. À la fin de l’été, 30 seront en vigueur. Même si le projet doit prendre fin le 15 octobre, le maire n’exclut pas le poursuivre à plus long terme.

Des spectacles déambulatoires

Le maire Régis Labeaume en a profité pour parler de 96 spectacles déambulatoires qui auront lieu deux jours par semaine chaque semaine de l’été. «Les artistes vont déambuler dans les rues. Les résidents en seront avertis dans leurs boîtes aux lettres», a fait savoir M. Labeaume.

Des kiosques rafraîchissants

Cet été, 23 activités, créées et organisées par le chef des pompiers du Service de protection contre l’incendie de la Ville de Québec prendront place à 23 dates différentes. «Les pompiers iront faire des tours dans les camps de jour, en profiteront pour transmettre des informations sur la sécurité incendie et rafraîchir les jeunes avec un dôme [de fines gouttelettes d’eau]», a expliqué M. Labeaume.

Les pompiers seront présents à plusieurs moments dans la Ville cet été pour rafraîchir la population à l’aide de dôme avec brumisateur et jet d’eau, comme celui que tient Régis Labeaume.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *