Communauté
10:41 3 juillet 2020 | mise à jour le: 3 juillet 2020 à 11:05 temps de lecture: 3 minutes

Début de la huitième édition du Marché Saint-Sauveur

Début de la huitième édition du Marché Saint-Sauveur
Le nombre d’exposants présents varie chaque semaine. (Photo gracieuseté)

ÉVÉNEMENT. Il sera possible dès samedi de se procurer des produits agroalimentaires locaux de Québec au Marché Saint-Sauveur. Initié par le Collectif Fardoche, l’objectif de l’événement est de proposer des produits frais et variés à la population du quartier. C’est aussi une façon de développer des habitudes environnementales et offrir des produits à petits prix pour les familles défavorisées.

Le Marché fait directement affaire avec les producteurs, principalement de la Capitale-Nationale, pour vendre leurs produits tels que des fruits et légumes, des pains et viennoiseries, de la viande et autres. «On a des maraîchers, des producteurs de bœufs, on a Fleurs La Garance, deux propriétaires qui viennent vendre les fleurs qui sont sur leur terrain. On a aussi quelques produits transformés, mais ils sont tous faits à la main. Par exemple, une miellerie où le miel est fait à la main», décrit la coordonnatrice de l’événement, Elainie Lepage.

L’objectif du Marché est de rendre accessible à l’entièreté de la population du quartier Saint-Sauveur des produits frais et locaux. «On a essayé de démontrer aux familles un peu plus dans le besoin qu’il y a possibilité de se procurer des produits frais et locaux à des prix très raisonnables plutôt qu’aller dans de grosses épiceries», exprime la coordinatrice.

Valeur environnementale

Engager des exposants qui suivent les valeurs du Collectif Fardoche est un atout pour le Marché. Chaque exposant a dû remplir un formulaire de plusieurs questions, dont une, où le producteur explique comment ses produits respectent l’environnement.

«On favorise énormément l’environnement et justement on encourage les gens à se déplacer par exemple à pied ou à vélo pour venir au marché. On essaye d’encourager les producteurs à respecter les règles pour l’environnement, parce que ça fait partie de la mission d’encourager le local, mais aussi les pratiques écoresponsables», ajoute la coordinatrice.

Un marché en contexte de pandémie

Le collectif a dû penser à une nouvelle méthode cette année pour s’adapter aux normes de la Sécurité publique. «D’habitude on a des musiciens, on est un endroit où les gens peuvent rester, manger ce qu’ils viennent d’acheter tout en écoutant de la musique en famille. Par contre cette année, ça va plutôt être seulement un marché», explique Mme Lepage. Elle n’exclut pas le retour de musiciens en août ou septembre si la situation le permet.

Le Marché se situe dans le quartier Saint-Sauveur de La Cité-Limoilou, plus précisément à l’intersection des rues Saint-Vallier Ouest et Durocher. Le Marché est ouvert tous les samedis entre 10h et 14h, du 4 juillet au 19 septembre. La liste d’exposants est disponible sur les événements Facebook de la page du Marché Saint-Sauveur.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *