Économie
18:12 2 juillet 2020 | mise à jour le: 3 juillet 2020 à 16:32 temps de lecture: 3 minutes

Québec veut former 1000 programmeurs d’ici 5 ans

Québec veut former 1000 programmeurs d’ici 5 ans
Divers partenaires au projet, Jean Boulet, Éric Caire, Carl-Frédéric De Celles, président de Québec numérique, et Régis Labeaume. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

INFORMATIQUE. Québec veut former 1000 étudiants dans le secteur du numérique et des technologies de l’information et de la communication (TIC) d’ici cinq ans. Le projet 42 Québec, inspiré d’un concept éprouvé à Paris, proposera aux participants, de déployer leur créativité en programmation par des stages et des exercices dès la mi-janvier.

La demande est telle en TIC que le taux de placement est de 100%, soutient Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie. Ce projet, associé aux Cégeps Sainte-Foy et Chicoutimi, est d’une durée de 12 à 18 mois et comporte 21étapes. La formation est proposée aux personnes ayant à cœur le codage informatique.

«Il y a 500 postes en TIC à pourvoir au gouvernement et une offre de 4000 postes dans l’industrie informatique chaque année.»
-Éric Caire

Cette initiative représente un déboursé total de 11,8 M$ réparti sur cinq ans. Le gouvernement du Québec souscrit 5 M$ et la Ville de Québec investit 3 M$ durant la même période. La formation sera donnée dans le quartier Saint-Roch. Ce projet souhaite attirer davantage de clientèles qui ont des parcours d’apprentissage atypiques ou encore qui sont moins représentées dans le secteur des TIC, notamment les femmes.

Le ministre Boulet confirme qu’il n’y aura pas de diplôme de remis une fois la formation complétée. Il assure que les entreprises de jeux vidéo recherchent continuellement du personnel apte à travailler dans le codage informatique. «La demande de l’industrie est elle-même une reconnaissance de la compétence de chaque finissant.»

Industrie en forte croissance

Éric Caire, ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, rappelle que 42 Québec vise à faire du numérique une opportunité pour tous. «Je suis ravi de supporter de telles initiatives qui permettent de positionner le Québec comme leader tant sur le plan national et international.»

Il faut noter que 42 Québec est calqué sur 42, initié en France en 2013. Il s’agit de la première formation en informatique entièrement gratuite, ouverte à toutes et à tous sans condition de diplôme et accessible dès 18 ans. Sa pédagogie est basée sur un fonctionnement participatif, sans cours, sans professeur, qui permet aux étudiants de libérer toute leur créativité grâce à l’apprentissage par projets.

Chaque année au Québec, quelque 2500 programmeurs sont formés alors que l’industrie en demande 4000. 42 Québec a reçu l’appui de Beenox, NovAxis Solutions, Ubisoft, GFT Technologies Canada et Mon Avenir TI.

Québec numérique, qui chapeaute ce programme, est un organisme à but non lucratif qui rassemble et anime la communauté de Québec. De plus, elle coordonne notamment la Semaine numériQC et le Web à Québec, le plus grand événement numérique francophone en Amérique du Nord.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *