Actualites
19:23 29 juin 2020 | mise à jour le: 29 juin 2020 à 19:32 temps de lecture: 4 minutes

Enfant en CPE: un test de dépistage à la Covid-19 exigé pour une simple fièvre

Enfant en CPE: un test de dépistage à la Covid-19 exigé pour une simple fièvre
Photo: (Photo Métro Média - Archives)

VIRUS. Un centre de la petite enfance de la région a demandé à une famille un test négatif à la Covid-19 avant de pouvoir réintégrer un enfant, seulement une heure après que sa fièvre ait commencé.

Les virus de tous types, ennemis des parents d’enfants d’âge préscolaire n’ont pas disparu depuis l’arrivée de la COVID-19. Si un tout-petit présente de la fièvre au-dessus de 38 degrés, le service de garde pourrait exiger aux parents d’aller passer le test, après avoir appelé la Santé publique, qui a cependant le dernier mot.

Selon les informations obtenues par le Ministère de la Santé et des Services sociaux, la fièvre au-dessus de 38 degrés Celsius, même en tant qu’unique symptôme, est une indication pour passer le test. Techniquement, le CPE est dans son droit de suggérer de passer un dépistage à un enfant avec seulement de la fièvre. Cependant, c’est le jugement de l’infirmière de la ligne Info santé coronavirus qui prévaut et c’est elle qui donne les rendez-vous de dépistage. «Seuls les symptômes typiques de la COVID-19 sont retenus pour effectuer des tests auprès des enfants fréquentant les milieux de garde et les écoles. Il s’agit de la fièvre (> 38 °C) OU de l’apparition ou de l’aggravation de la toux OU d’une anosmie soudaine sans congestion nasale avec ou sans agueusie ou des difficultés respiratoires», a fait savoir la porte-parole du MSSS Marjorie Larouche. La fièvre au-dessus de 38 degrés est donc considérée seule comme un symptôme typique.

Louise* [nom fictif pour préserver l’anonymat] a contacté la ligne Coronavirus dès la demande du CPE. Cependant, l’infirmière au bout de la ligne lui a bien indiqué qu’on ne passait pas le test de façon systématique, puisqu’ «il est quand même assez invasif pour un enfant de deux ans», a-t-elle mentionné. Elle a recommandé aux parents d’observer l’enfant pendant 24h à 48h, afin de voir si d’autres symptômes se développaient. Chez cet enfant, la fièvre a disparu d’elle-même dans les 24h. Le test n’a pas été passé et le CPE s’est finalement montré compréhensif, arguant les difficultés de s’adapter aux changements fréquents des lignes directrices.

Pas une recommandation à prendre à la lettre

Certes, la fièvre peut être suffisante pour demander un dépistage de la Covid-19. Interrogé sur la situation, le Dr Horacio Arruda nuance cependant cette donnée, qu’il ne croyait même pas dans les recommandations comme telles. «Un enfant qui fait de la fièvre par contre, on essaie de l’isoler et de ne pas l’amener en milieu de garde. Mais de demander un test de COVID-19, ce n’est pas ça. Il faut plutôt vérifier comment va évoluer l’enfant et selon les besoins cliniques, le faire évaluer par un médecin. Imaginez-vous les conséquences s’il faut demander un test de COVID-19 à chaque fois qu’un enfant fait un peu de température? Ce qui est important ici, comme n’importe quelle situation que ce soit par la COVID-19 ou autre infection chez l’enfant on ne l’emmène pas à la garderie. On le garde à la maison pour voir comment il évolue. Si sa situation se détériore, on consulte ou on compose le 811», a modéré le directeur national de santé publique.

Avec la collaboration de Jean Carrier

 

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Sophie crepeaut

    Merci Perrine de votre texte sur les enfants de CPE tester Covid pour une fièvre . C’est arrivé à ma fille . Elle a 12 ans et a été testé à Cowansville vendredi le 19juin. Après quelques jours elle avait finalement une infection dans le bouche . Mais le 811 m’a dit que la ligne directrice avec une fièvre de 40.5 était un test de Covid. En plus le centre médical de mon employeur voulais qu’elle soit tester pour mon propre retour au travail. Le monde devient fou.