Actualites
17:02 29 juin 2020 | mise à jour le: 3 juillet 2020 à 16:40 temps de lecture: 4 minutes

La Ville met fin au Trambus

La Ville met fin au Trambus
Le maire de Québec, Régis Labeaume, maintient que le coût global de 3,3G$ est maintenu. (Capture d’écran – Ville de Québec)

TRANSPORT. La Ville de Québec optimise son réseau de transport en commun et retire le projet du Trambus biarticulé qui offrait une trop grande capacité pour le nombre d’utilisateurs attendu. Il est remplacé par un Métrobus articulé pour lequel des voies réservées seront dédiées.

«Nous ne faisons que changer un bus de 150 passagers par un autre de 110 places qui répond mieux à la charge envisagée au cours des prochaines années.» Rémy Normand, président du RTC, rappelle que cette décision n’affectera d’aucune façon l’usager. «Le lien direct que nous avions prévu pour les travailleurs et les étudiants de Beauport/Maizerets qui se destinent à Sainte-Foy est maintenu. Il profitera aussi aux résidents de Saint-Roch et de Saint-Sauveur.»

Le maire, Régis Labeaume, précise que la transition du Trambus vers le Métrobus a un impact six fois moins coûteux qu’annoncé. De plus, le Trambus, qui devait circuler sur une plateforme dédiée au centre de la chaussée, est remplacé par un Métrobus articulé qui roulera sur des voies réservées au bord de la route. Les abribus latéraux seront installés au lieu des stations.

Rémy Normand mentionne que pour offrir des options de transport attrayant, le RTC doit miser sur les objectifs suivants: la connectivité, la flexibilité, la fréquence et la polyvalence pour des composantes s’harmonisant avec la demande.

Réactions

Accès transports viables se dit consterné de l’annonce de la diminution de service du Réseau structurant de transport en commun. L’organisme invite la Ville de Québec et les gouvernements du Québec et fédéral à s’asseoir pour trouver des solutions et garantir la réalisation du projet tel qu’il avait été présenté à la population du Québec.

«La population a été conviée à entrer dans la modernité grâce à un projet qui répondait au grand rattrapage que nous devions faire en matière de transport en commun et de mobilité durable. Nous parlons d’un tel projet depuis le début des années 1990», s’indigne le directeur général Étienne Grandmont.

«L’abandon du trambus est la cerise sur le sundae. L’administration Labeaume fait tout, sauf démontrer qu’elle a le contrôle sur les finances de ce mégaprojet qui va réduire le nombre d’arrêts, augmenter les transferts et réduire la fréquence sur certains parcours. Le projet n’a rien à voir avec ce qui a été présenté en mars 2018. On peut maintenant dire qu’il s’agit réellement d’un Métrobus 801 sur rail, avec les inconvénients qui vont contraindre les automobilistes», précise Jean-François Gosselin.

Mise à jour

Dans une mise à jour des coûts liés au tramway, on constate une hausse de 746 M$ comparativement à l’évaluation déposée en 2019. Le maire assure qu’il faut être prudent et prévoir un montant de réserve pour éviter tout dépassement de coût. «Nous allons respecter la somme de 3,3G$ et il n’est pas question de demander des budgets augmentés au gouvernement.»

Selon les nouvelles données présentées de la Ville, le tramway, qui coûtera 3G$, aura une ligne de 22 km, dont une portion souterraine de 2,1 ou 2,6 km. S’ajoutent les pôles d’échanges de Sainte-Foy, de l’Université Laval et de Saint-Roch, les terminus Le Gendre et Charlesbourg ainsi que 30 stations de surface. Deux ou trois stations souterraines sont prévues, un Parc-o-Bus à Le Gendre et un centre d’entretien et d’exploitation.

Les lignes de trambus est-ouest sont remplacées par un réseau de voies réservées totalisant 12,6 km, dont 11,2 km sont nouvelles avec un pôle d’échanges à D’Estimauville.

Quant aux voies réservées en direction nord et est, qui totalisent 22,3 km, 14,2 km d’entre elles seront construites. On y retrouvera aussi les Parc-o-Bus Henri IV, Bastien et Seigneuriale.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *