Actualites
14:52 29 juin 2020 | mise à jour le: 29 juin 2020 à 15:23

Où se cachent les tiques chez vous?

Où se cachent les tiques chez vous?
Photo: Halenov VitaliiLes tiques porteuses de la maladie de Lyme sont de plus en plus nombreuses au Québec. (Photo 123RF)

Plein air. On entend de plus en plus parler des tiques qui peuvent causer la maladie de Lyme et on croit à tort qu’elles ne se retrouvent que dans les bois et les endroits plus sauvages. En effet, il existe plusieurs endroits dans la cour où l’on retrouve des tiques.

Dans la majorité des cas, ces endroits peuvent attirer des animaux sauvages reconnus pour être porteurs de tiques, comme les écureuils, les tamias, les souris, les oiseaux et, en région rurale, les chevreuils. Par exemple, les mangeoires d’oiseaux, les piles de bois, les jardins à plantations abondantes, la pelouse et les mauvaises herbes, les cabanes dans les arbres, et les contenants à ordures ou de recyclage.

«Les mangeoires d’oiseaux attirent aussi d’autres animaux qui pourraient infester votre terrain de tiques. Assurez-vous de toujours garder vos mangeoires loin de la maison afin d’éviter que les tiques se retrouvent sur votre pelouse ou sur vous», conseille l’expert en plein air, Alexis Pageau.

C’est toujours pratique d’avoir quelques bûches de bois pour le foyer, mais les tiques adorent les piles de bois. «Gardez vos piles de bois sèches, bien empilées, sans aucune fente ou crevasse, et loin de la terre, si possible», ajoute l’expert.

Les fleurs et les arbustes peuvent aussi cacher de petits rongeurs et devenir infestés de tiques. Les tiques adorent se loger dans les herbes hautes, il est donc important de toujours garder la pelouse bien taillée. Même si ces insectes ne peuvent pas voler, ils peuvent s’agripper à un écureuil et transformer la cabane de vos enfants en un foyer d’infestation.

Se protéger des tiques

Les tiques peuvent être actives à longueur d’année, incluant l’hiver, si le mercure monte au-dessus du point de congélation. Comment pouvons-nous nous prémunir contre elles? «Vous pouvez utiliser un insectifuge personnel dont l’étiquette indique clairement qu’il est conçu pour éloigner les tiques, et qui contient un ingrédient actif tel que du DEET ou du PICARIDIN. Vous pouvez aussi rentrer vos pantalons dans vos bas ou vos bottes et porter des vêtements de couleur pâle, des manches longues, des hauts amples et de longs pantalons. Le port du chapeau est aussi recommandé», énonce Alexis Pageau.

Et puis, si la piqûre tant crainte finit par arriver quand même, que doit-on faire? «On doit utiliser des pinces faites pour ça qu’on peut acheter en pharmacie. Ensuite on doit présenter la tique qui nous a piqué dans une clinique ou à l’hôpital pour qu’ils puissent l’analyser et détecter si elle est porteuse de la maladie de Lyme. Puis, suite aux analyses, un traitement pourra être appliqué ou pas. Il est important de ne pas retirer la tique avec ses doigts, car en appuyant sur le corps, on s’injecte la salive potentiellement contaminée dans son organisme.»

 

 

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *