Actualités
11:30 19 juin 2020 | mise à jour le: 3 juillet 2020 à 17:15 temps de lecture: 3 minutes

Réseau structurant: Québec précise l’insertion souterraine du tramway

La Ville précise son projet de tramway en détaillant ses points d’entrées. (Photo gracieuseté – Ville de Québec)
(Photo gracieuseté – Ville de Québec)
Le tracé souterrain modifié de Place D’Youville déposé par la Ville. (Photo gracieuseté – Ville de Québec)
Un plan de coupe du tunnel envisagé. (Photo gracieuseté – Ville de Québec)
La profondeur du tunnel atteindra 40 mètres à certains endroits. (Photo gracieuseté – Ville de Québec)

TRANSPORT. La Ville de Québec opte pour un réseau de tunnel pour une l’optimisation du tramway. Deux parcours sont étudiés, un long de 2,6 km et un court de 2,1 km, chacun devant respecter le budget de 3,3G$. Les audiences du BAPE sur ce projet débuteront le 6 juillet.

La Ville annonce l’optimisation du tracé souterrain qui passera sous la rue de la Couronne au carrefour de l’avenue Honoré-Mercier et du boulevard René-Lévesque. L’insertion souterraine permet de s’affranchir des contraintes de surface en réduisant les impacts sur la circulation automobile soutien Bakar Amara, responsable tunnels et ouvrages d’art.

Le tracé de la station D’Youville est déplacé vers l’avenue Honoré-Mercier. Selon le responsable, il était inévitable que les travaux soient suspendus à Place D’Youville lors de découvertes archéologiques et du fait qu’il devait passer sous le stationnement d’Youville.

La desserte du côté sud de René-Lévesque de l’artère commerciale de l’avenue Cartier favorisera les écoles secondaires Saint-Patrick et Joseph-François-Perrault et les secteurs résidentiels des quartiers Saint-Jean-Baptiste et Montcalm. Parmi les stations annoncées, on retrouve celle de la Colline parlementaire alors que celles du Grand Théâtre et du Centre des congrès sont éliminées. S’ajoute la station de la rue Cartier.

Forages

Trois méthodes d’excavations sont envisagées soit le forage-sautage, la machine à attaque ponctuelle (haveuse) ou un tunnelier. En raison des coûts, celle du tunnelier, qui serait beaucoup plus rapide, serait exclue. Quant aux options restantes, on précise que la réalisation des travaux pourrait s’étaler sur 36 mois.

Le forage-sautage, si elle est retenue, consiste à fracturer le roc grâce à l’utilisation d’explosifs. La phase d’explosion est restreinte et des plages de travaux sont prévues de 6h à 9h et de 16h à 19h. On souligne que le contrôle des vibrations est surveillé en milieu urbain et que des gaz et fumées produits par les explosifs peuvent migrer dans la roche tels que le monoxyde de carbone et le dioxyde d’azote. Des détecteurs de CO sont installés pour chaque habitation dans les 100 mètres du forage.

La Ville ajoute que la qualité de la formation géologique sur lequel le tracé est prévu est constituée essentiellement de roc de bonne qualité. Quant à la profondeur du tunnel, elle pourra varier de 15 à 40 mètres selon les endroits notamment sous le faubourg Saint-Jean-Baptiste. Quant à l’angle d’inclinaison du tramway, il sera d’un maximum de sept degrés.

Présentation Ville de Québec

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *