Charlesbourg Express
12:20 12 juin 2020 | mise à jour le: 12 juin 2020 à 13:37 temps de lecture: 4 minutes

Ciné-parcs: deux gratuits, un 3e payant au Marché Jean-Talon

Ciné-parcs: deux gratuits, un 3e payant au Marché Jean-Talon
Un cinéparc du Québec. (Photo prise sur le site cineparcs.ca)

CINÉMA. La Ville de Québec a annoncé vendredi les deux sites prévus pour les ciné-parcs de l’été. Dès le 1er juillet, les citoyens pourront regarder des films de leur auto sur le site d’Expo-Cité et à l’aéroport Jean-Lesage. Un troisième site devrait être annoncé sous peu. Le promoteur de Charlesbourg, Patrick Lessard, proposera quant à lui aux cinéphiles une programmation au Marché Jean-Talon, mais cette fois au coût de 28$.

La Ville, en collaboration avec le Festival de cinéma de la Ville de Québec, a obtenu l’autorisation de la Santé publique pour mettre sur pied son projet de ciné-parc gratuit à la population. Deux sites ont été confirmés, l’aéroport Jean-Lesage, qui ne sera a priori pas trop achalandé pour la saison estivale et Expo-Cité. Le cinéma extérieur commencera le 2 juillet pour se terminer le 23 août, à raison de deux films par jour, du jeudi au dimanche. Le 1er film, à 19h30, s’adressera à un public familial tandis que le 2e, à 21h30, s’adressera davantage aux adultes. Le public est d’ailleurs invité à ne rester qu’au premier film puis à vider les lieux pour laisser la place à une deuxième ronde de spectateurs, «afin de laisser le maximum d’opportunités pour tout le monde», a exprimé Ian Gailer, directeur général et artistique du Festival de cinéma de la Ville de Québec (FCVQ).

L’administration municipale subventionne le projet à hauteur de 835 000$ qui seront mis à profit pour les écrans DEL, les droits d’auteur, les travailleurs.

Il y aura des toilettes facilement accessibles. «Ce qu’on prévoit c’est qu’au bout de chaque allée, il y aura des blocs sanitaires», précise M. Gailer. Le fonctionnement des ciné-parcs se base selon la formule premiers arrivés premiers servis et il ne sera donc pas possible d’y réserver sa place. Trois cent espaces seront disponibles à Expo-Cité et entre 120 et 200 à l’aéroport.

«Pas de concurrence avec les salles privées»

«Ça ne concurrencera pas les salle de cinéma privées. […] Les exclusivités seront réservées aux salles si elle peuvent rouvrir», s’est avancée Marie-Josée Savard, vice-présidente au comité exécutif. Le projet se veut donc complémentaire aux salles. L’idée de la Ville est d’offrir un été divertissant à la population et le projet n’est pas envisagé à plus long terme que cette saison.  «On voit cette mesure de façon ponctuelle, la période qu’on a déterminée pour le projet se situe dans le contexte actuel», a précisé Mme Savard.

Un 3e site privé à Charlesbourg

Le promoteur et propriétaire du Marché Jean-Talon à Charlesbourg vient d’obtenir de son côté le permis nécessaire à la réalisation d’un ciné-parc pour l’été au nord de la Ville, un projet qu’il mûrissait depuis plusieurs années. Pour l’homme d’affaires, il s’agit «d’une belle occasion pour le Marché Jean-Talon d’avoir de la visibilité» et c’est aussi un mariage profitable au site, utilisé en journée pour le marché aux puces, et le soir pour le divertissement culturel.

Après avoir essuyé plusieurs refus, (d’abord parce qu’il n’est pas propriétaire du terrain, ensuite en raison d’un problème de zonage), le promoteur a pu obtenir une permission temporaire de 90 jours de la part du Bureau des grands événements à la Ville. «Je m’étais organisé d’avance, j’étais déjà prêt».

Patrick Lessard installera sous peu deux écrans de 8 pieds par 14 pieds. Des spectacles musicaux seront aussi joués sur une scène extérieure temporaire et retransmis sur les écrans. La programmation commencera dès la semaine prochaine et le site pourra accueillir entre 125 et 150 véhicules. Le tarif sera de 28$ par auto, taxes et frais de billetterie inclus. S’il ne s’attend pas à une rentabilité importante, Patrick Lessard a investi «un montant à six chiffres», pour le projet, qu’il refuse de préciser «par respect pour ses fournisseurs».

La spécificité du projet charlesbourgeois est d’éventuellement durer dans le temps. «J’ai des projets d’avenir pour un ciné-parc», se projette M. Lessard qui se voit déjà répéter l’expérience dans le futur, si le public répond présent.

La Ville a également évoqué plus tard une éventuelle collaboration avec Patrick Lessard. «On est très ouvert à ça. Une démarche a été amorcée. On est là pour s’entraider», a confié le maire de Québec Régis Labeaume.

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • gagnon anne marie

    est qu il a une espace pour andicape accompagne qui arrive avec transport adapte et sa chaise de parc ou roulante.est q un debarcadair reserve a cette classe et combien le billet.merci de votre attention et bravo pr votre iniciative. anne marie gagnon. 581 981 0918