Actualites
11:59 11 juin 2020 | mise à jour le: 11 juin 2020 à 12:02 temps de lecture: 3 minutes

Tramway: du logement social plutôt qu’un centre d’exploitation sur les terrains d’Hydro Québec

Tramway: du logement social plutôt qu’un centre d’exploitation sur les terrains d’Hydro Québec
Photo: (Capture d'écran)

TRANSPORT STRUCTURANT. Dans la présentation du projet de tramway dans les quartiers de Limoilou et Charlesbourg, le maire de Québec a annoncé une revalorisation du secteur de la 1ère Avenue avec des rues plus calmes et partagées et trottoirs élargis et zones de verdure. Également, le centre d’exploitation et d’entretien du tramway qui devait se situer sur la friche d’Hydro Québec ne verra pas le jour, la Ville acquerra les terrains pour y développer d’autres projets, principalement du logement résidentiel et social, pour le moment. 

Un seul centre d’entretien et d’exploitation pour le tramway

«Nous allons acquérir tous les terrains de la friche d’Hydro Québec pour orienter le développement ainsi que le logement social», a déclaré le maire Labeaume. Les citoyens seront d’ailleurs sollicités en ce sens.

Les terrains d’Hydro Québec devaient initialement servir de centre d’exploitation et d’entretien pour le tramway. «Nous annonçons que nous ne construirons pas le centre d’entretien dans ce secteur mais dans le secteur Legendre, qui sera le seul centre d’entretien».

Le maire a garanti que si la Ville avait eu plus d’argent, le deuxième centre aurait probablement été construit, «mais on a fait des choix», a indiqué le maire.

«L’idée qu’on puisse mettre la main sur ce piece of land pour atteindre nos objectifs de densification, c’est une bonne nouvelle. Ce n’est pas beau dans ce coin-là, ça a besoin d’être repensé».

Réaménagement 

L’insertion du tramway dans la 1re Avenue représente un défi particulier dans le Vieux-Limoilou où l’emprise de rue est plus restreinte qu’ailleurs. L’insertion latérale du tramway du côté est de la chaussée transformera les habitudes de déplacement.

Dans Limoilou, 212 cases de stationnement disparaîtront au profit du tramway. Ces espaces devront être remplacées, s’est engagé Régis Labeaume.

Le terminus qui se situera à l’intersection de la 76e Rue et d’Henri-Bourrassa sera harmonieux avec des consultations régulières avec les résidents du Trait-Carré.

«Cela amènera plusieurs bénéfices importants à la population de Québec: plus de souplesse et d’options de déplacement. Plus d’accès aux commerces, ainsi qu’une diminution des gaz a effet de serre.  Également une bonification importante du couvert végétal. C’est une occasion unique de refaçonner notre environnement urbain», sa vanté le maire.

Diverses mesures d’atténuation seront prévues. «On va repenser les connexions véhiculaires dans le secteur», a indiqué M. Labeaume.

L’annonce de la vision de jeudi s’est concentrée sur le secteur de la 1ère Avenue mais au fil des semaines, les autres secteurs seront précisés.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *