Économie
14:30 5 juin 2020 | mise à jour le: 5 juin 2020 à 14:31 temps de lecture: 3 minutes

Reprise en douceur du marché de l’emploi de Québec en mai

Reprise en douceur du marché de l’emploi de Québec en mai
La région de Québec (11,9%) continue de faire mieux que le reste de la province (13,7%) en ce qui a trait au taux de chômage. (Photo gracieuseté)

STATISTIQUES. L’économie du Québec et de sa capitale redémarre peu à peu, conditionnellement à l’évolution de la pandémie. Organisée en phases, la levée des restrictions sur les activités et les services rythme la reprise du marché du travail de la région. Celle-ci s’opérera sur encore plusieurs mois.

Dans la région de Québec, le taux de chômage atteint 11,9% en mai. C’est 7,8 points de base de plus qu’au mois de février dernier. Or, le taux de chercheurs d’emploi dans la région était le 4e plus élevé parmi les huit principaux centres urbains canadiens.

«La situation se trouve inversée par rapport à la tendance observée avant l’éclosion de la crise sanitaire. Tout un contraste alors que la région affichait systématiquement le plus faible taux de chômage au Canada depuis plus de cinq ans», observe Émile Émond, économiste chez Québec International.

À titre d’exemple, au mois de mai 2019, le marché du travail de Québec était de loin le plus serré au pays. Il se démarquait avec un taux de chômage de 2,8% devant celui de Vancouver à 4,2%. La flambée du chômage liée à la Covid-19 dans la région (+7,8 points) est la 4e plus élevée au pays derrière celles de Windsor (+8,4 points), Montréal (+8 points) et Guelph (+7,9 points).

Faits saillants

  • Statistique Canada estime qu’il y avait 383 600 personnes en emploi à Québec en mai, soit 16 400 de moins qu’en avril (-4,1%) et 54 700 de moins qu’en février (-12,5%).
  • Le nombre de chômeurs a augmenté de 10 100 personnes (+24,2%) de plus qu’en avril. Depuis le début de la crise, il s’est multiplié par 2,7 en hausse de 33 200 (+177,5%).
  • Le taux de chômage de la région de Québec a atteint 11,9% au mois de mai, un accroissement de 7,8 points de base par rapport à février.
  • La population active a enregistré une baisse de 6300 individus en mai, le recul en comparaison à février totalise maintenant 21 500 personnes.

Amélioration au Québec

Après des pertes colossales de 820 500 emplois en mars et en avril, le marché du travail a repris une partie du terrain perdu au Québec en mai avec une hausse de 230 900. Selon une Études économiques Desjardins, le taux de chômage provincial est passé du niveau record de 17% en avril à 13,7% en mai. Les taux d’activité et d’emploi ont aussi fait quelques gains.

Évolution du marché de l’emploi dans les principaux centres urbains du pays. (Tableau gracieuseté)

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *