Opinion
06:26 28 mai 2020 | mise à jour le: 29 mai 2020 à 16:45

Rapport de l’armée: l’AQDR réclame un plan d’urgence dans les CHSLD

Rapport de l’armée: l’AQDR réclame un plan d’urgence dans les CHSLD

Rendu public cette semaine, le rapport des Forces armées canadiennes sur les cinq établissements d’hébergement d’ainés en Ontario confirme ce que nous savions déjà. Maltraitances, abus et négligences, violences et abandons de toutes formes sont choses courantes dans ces milieux de fin de vie. Les constats sont multiples, accablants, douloureux et le premier ministre Doug Ford en a été bouleversé et indigné.

L’Association québécoise de défense des droits des retraités (AQDR), ses 40 sections et ses 25 000 membres attendaient avec impatience sortie publique des conclusions des Forces armées canadiennes concernant les CHSLD québécois. Ce qui a été identifié en Ontario est choquant, triste, cruel, inhumain. L’urgence réclame une humanisation d’autant plus pressante que l’été arrive avec ses grandes canicules.

L’AQDR réclame d’abord la mise en place d’un plan d’urgence, avec intervention du coroner si nécessaire, pour améliorer le confort et aménager la fin de vie des résidents. Et ça presse! Le ministre Barrette avait promis une cuisine gastronomique: où est-elle? La ministre Marguerite Blais cumule plus de sept années comme ministre responsable des aînés, comme libérale puis comme caquiste. À part les bons mots et les sourires aux caméras, qu’a-t-elle fait? Que fait-elle?

Depuis des années, l’AQDR connait et dénonce ces violences scandaleuses, mais aussi les conditions de travail déplorables des personnels au service des malades dans les CHSLD. Monsieur Legault, vous avez répondu aux journalistes il y a quelques semaines: «ce n’est pas le temps de chercher des coupables». Nous vous répondons: «c’est le temps de trouver des responsables.»

L’AQDR appuie l’initiative d’une enquête «complète et indépendante» de la Protectrice du citoyen. Elle annonce qu’elle s’impliquera activement, avec ses sections locales, dans le recueil des témoignages de ses membres.

L’AQDR renouvelle son appel à la tenue d’états généraux sur les conditions de vie des aînés du Québec et sur les politiques gouvernementales du vieillissement. Notre organisation mènera aussi une enquête interne pour assurer la manifestation de la vérité et le suivi de ses revendications.

Pierre Lynch, président intérimaire de l’AQDR

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *