Actualites
08:24 28 mai 2020 | mise à jour le: 28 mai 2020 à 09:47 temps de lecture: 3 minutes

Accès autorisé aux campings, marinas et certains hébergements touristiques

Accès autorisé aux campings, marinas et certains hébergements touristiques
Les campings seront accessibles dès le lundi 1er juin, dans le respect des consignes sanitaires et de distanciation physique. (Photo gracieuseté – Sépaq)

COVID-19. L’annonce tant attendue à l’approche des vacances vient d’être faite par le gouvernement du Québec. Les Québécois pourront, dès le lundi 1er juin, se rendre dans les campings, marinas et divers autres types d’hébergement touristique. Bien entendu, la permission est accordée sous réserve du respect des principes de distanciation physique et de l’ensemble des recommandations des autorités de santé publique.

Ainsi, l’accès sera rendu possible, sur l’ensemble du territoire québécois aux établissements de camping et aux établissements de pourvoirie. De plus, à l’extérieur de la communauté métropolitaine de Montréal et de la MRC de Joliette, l’autorisation de réouverture, à compter du 1er juin, a été accordée aux résidences de tourisme et aux établissements de résidence principale.

Précisons que les logements, chalets ou maisons devront être loués en entier et à une unité familiale à la fois. Cela inclut l’hébergement offert sur les sites de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq).

Afin d’assurer une réouverture sécuritaire, les associations touristiques sectorielles collaborent avec le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme. Ces organismes ont élaboré des consignes sanitaires, adaptées aux différents secteurs, à l’intention des exploitants. Par ailleurs, des guides ont été produits par la CNESST, en partenariat avec l’Institut national de santé publique.

Séjours sécuritaires en nature

Parmi les principaux intéressés, la Sépaq avise avoir obtenu «les autorisations nécessaires pour rouvrir de façon sécuritaire et progressive ses emplacements. Ceux-ci incluent les campings, chalets, unités de prêt-à-camper, yourtes et camps rustiques à partir du 1er juin.»

Les passionnés de plein air qui détiennent déjà un séjour seront informés par une infolettre des nouveaux paramètres à appliquer. Pour ceux qui rêvent d’un coin de nature et souhaitent planifier un séjour, la réservation en ligne est à privilégier.

Pour plus d’information sur la reprise graduelle des activités en lien avec les mesures de ralentissement de la Covid-19: Québec.ca/relance.

Ce qu’ils ont dit:

«Avec cette annonce, nous faisons un grand pas vers un été touristique au Québec. Je suis très heureuse que les campeurs puissent retrouver leur site et que les plaisanciers puissent sillonner nos magnifiques plans d’eau. La relance graduelle de l’hébergement touristique est en soi un excellent signal. J’ai confiance que cette étape sera franchie dans le plus grand respect de la santé et de la sécurité des employés et de la clientèle.» – Caroline Proulx, ministre du Tourisme

«C’est une bonne nouvelle pour les Québécois, qui souhaitent profiter des possibilités d’hébergement sur les sites de la Sépaq, des zecs et pourvoiries. Avec les mesures sanitaires en place et la collaboration de tous, je suis convaincu que nous saurons tirer le maximum de ce que nos parcs ont à nous offrir. J’en profite pour remercier les citoyens qui pratiquent les activités de chasse et de pêche dans le respect des directives de santé publique.» – Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs

La location de chalets, unités de prêt-à-camper et yourtes pourra se faire en entier et à une seule unité familiale à la fois. (Photo gracieuseté – Sépaq)

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *