Communauté
15:01 22 mai 2020 | mise à jour le: 22 mai 2020 à 15:03

La Ville de Québec recrute pour ses camps de jour

La Ville de Québec recrute pour ses camps de jour
Le maire de Québec, Régis Labeaume, confirme que la Ville fait tout en son pouvoir afin d’accueillir le maximum d’enfants au PVE du 29 juin au 14 août. (Image tirée d’une vidéo)

LOISIRS. Souhaitant accueillir un maximum d’enfants dans ses camps de jour, la Ville de Québec lance une vaste campagne de recrutement d’animateurs. Elle invite les adolescents de 15 ans et plus et les jeunes adultes à devenir moniteurs et vivre une expérience enrichissante.

Actuellement, les 27 organismes de loisirs mandatés par la Ville pour le Programme Vacances-Été (PVE) estiment à 1500 ses effectifs d’animation. Ils sont à la recherche de 700 animateurs pour la période du 29 juin au 14 août. En atteignant 2200 moniteurs, on pense pouvoir accueillir 10 000 enfants.

«Les nouveaux ratios d’animateurs par enfants annoncés par la Santé publique pour les camps de jour créent un grand défi. Nos 27 partenaires ont un criant besoin de main-d’œuvre pour livrer la marchandise», indique le maire de Québec, Régis Labeaume. Il exhorte les adolescents et les jeunes adultes à donner leur nom, afin de rendre service aux enfants du territoire municipal.

Déjà, les intéressés peuvent remplir ce formulaire. Ils seront invités à préciser leurs motivations et l’arrondissement dans lequel ils souhaitent travailler. Tous les salaires horaires des animateurs seront majorés de 1$ pour débuter à 14,50$. Selon le maire, «cela représente un salaire minimal de 650$ par semaine (de 45 heures), pour un total de 4550$ pour sept semaines. Une somme plus généreuse que la PCUE pour deux mois».

Budget majoré de 6M$

La Ville prévoit un budget accru à 15M$ pour accueillir l’ensemble des enfants et pour se conformer aux nouvelles exigences. Le budget annuel habituel alloué aux PVE est de 9M$.

«On va payer, même si des discussions ont lieu avec les paliers supérieurs. Si un chèque nous est offert, bien sûr on va le prendre. Mais ce n’est pas une condition. On va de l’avant et on assume la dépense supplémentaire. Pour nous, c’est comme un service essentiel. Parce que, après deux mois de confinement, les parents ont besoin de répit et les enfants ont besoin de bouger», insiste le maire Labeaume.

Plus de 10 000 inscriptions attendues

À ce jour, les organismes de loisirs anticipent plus de 10 000 inscriptions pour le PVE 2020, en plus de 240 inscriptions pour les camps adaptés. La Ville et ses partenaires mettent tout en œuvre pour offrir un programme d’activités intéressantes et diversifiées. Cela, tout en se conformant aux directives de la Santé publique.

L’accueil s’effectue selon le principe de «premier arrivé, premier servi». Si elle attire plus d’animateurs, la Ville augmentera le nombre de jeunes. Parfois, pour des raisons logistiques, il se peut que certains jeunes soient relocalisés sur un autre site que celui choisi. À cet égard, en plus de la campagne de recrutement d’animateurs, les partenaires du PVE recherchent des locaux supplémentaires pour accueillir tous les enfants inscrits.

Ratios de supervision en raison de la Covid-19

  • 5 et 6 ans = 1 animateur pour 5 enfants
  • 7 et 8 ans = 1 animateur pour 7 enfants
  • 9 à 12 ans = 1 animateur pour 10 enfants

Mesures sanitaires spéciales à observer

  • Aucune sortie en autobus;
  • Aucun rassemblement sur les sites;
  • Aucun coucher et aucune activité spéciale avec les parents;
  • Consignes d’hygiène spéciales pour l’arrivée et le départ des enfants.

Il est déjà possible d’inscrire son enfant au PVE sur le site Internet de la Ville de Québec, ou à partir de lundi via la ligne 311.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *