Actualites
15:46 19 mai 2020 | mise à jour le: 19 mai 2020 à 15:46 temps de lecture: 3 minutes

Pandémie: la population de Québec garde le moral mais un tiers reste anxieux

Pandémie: la population de Québec garde le moral mais un tiers reste anxieux
Photo: (Capture d'écran)

ÉTUDE. Un sondage réalisé par la firme Léger a été envoyé à 1200 citoyens de la Ville de Québec pour obtenir l’heure juste sur la situation des résidents de la Capitale-Nationale La collecte de données a été réalisée du 23 au 29 avril et il en ressort que la population garde globalement le moral mais qu’un tiers d’entre elle reste inquiet. 

Les résultats du sondage ont été pondérés avec les derniers résultats du recensement 2016 de Statistiques Canada afin d’obtenir la meilleure représentativité possible. Le sondage s’attachait à ces questions en lien avec la pandémie: situation d’emploi, impact financier de la crise, habitudes d’achat, comment va le moral, quelles sont les préoccupations face au virus et enfin quel est le niveau d’optimisme face à l’avenir.

Faits saillants des résultats

-31% des travailleurs ont perdu leur emploi depuis la crise, mais de façon temporaire pour la plupart

-42% des travailleurs sont en télétravail et de ce chiffre, 70% apprécient le télétravail

-53% préfèrent retourner au bureau après la crise et 46% retourner en télétravail.

-82 % des répondants ont mentionné que leur qualité de vie à Québec était bonne, malgré la pandémie.

-La principale préoccupation face à l’avenir est la santé physique personnelle ou celle des proches

-Les répondants adoptent en grande majorité des comportements tels que se laver fréquemment les mains et éviter de donner la main en public

-le tiers de la population de Québec reste inquiète et anxieuse

«Ce qui m’importait le plus, c’est que j’avais hâte de voir l’état financier des gens. On ne peut pas se réjouir que trois travailleurs sur dix ont perdu leur emploi, mais je suis somme toute assez confiant. Dans l’état actuel des choses ça ne va pas si mal. Les gens sont philosophes à Québec, il y a une acceptation tranquille de la situation. Il y a aussi une sorte d’harmonie entre les inquiétudes et les décisions du gouvernement», a déclaré Régis Labeaume.

Labeaume inquiet pour le secteur culturel

Selon le sondage, il y a 70% des gens qui vont être craintifs de retourner dans les grands événements. «Malheureusement, le défi ne va pas être pour tous les grands événements, cela va être pour tout le milieu de la culture. Œuvrer dans la culture, c’est avoir un public. si tu n’as pas de public, ta carrière ne va pas très bien. Les gens ne sont pas prêts à se rassembler et on les comprend. Mais ça me préoccupe beaucoup pour le secteur culturel et événementiel. […] On va avoir un défi pour que les gens reprennent confiance», a ajouté le maire de Québec.

Optimiste sur l’ouverture des restaurants

Pour le maire, le fait que beaucoup de résidents de Québec ont changé leurs habitudes de consommation pour l’achat local et en particulier pour la livraison de restauration, il y a matière à développer cet aspect pour les commerçants.  «J’ai hâte d’être sur une terrasse. On va aider les restaurateurs à avoir de la place. Les gens de Québec vont passer l’été ici. Mon impression personnelle, c’est que les gens vont être présents dans les restaurants. Il s’agit que les restaurateurs les mettent dans un environnement sécuritaire. S’ils veulent agrandir leur terrasse, on va les aider», a affirmé le maire.

 

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *