Quebec Hebdo
09:23 9 mai 2020 | mise à jour le: 8 mai 2020 à 18:24 temps de lecture: 3 minutes

COVID-19: les aspects positifs de la semaine 8

COVID-19: les aspects positifs de la semaine 8
Au tour des grands chantiers de reprendre leurs activités. (Photo Métro Média – Archives)

SANTÉ. Inévitablement, la crise de la pandémie du nouveau coronavirus Covid-19 apporte son lot d’inquiétudes, de problèmes et de privations. Néanmoins, on peut toujours trouver des aspects positifs à toute situation difficile. En voici quelques-uns qui ressortent de la semaine 8.

Dans les points de presse quotidiens des dirigeants politiques et des gestionnaires de la santé publique, certains aspects encourageants ont été mentionnés. Retenons entre autres…

  • Le déconfinement économique progressif se poursuit au Québec. À l’extérieur de Montréal du moins, ce sera au tour des grands chantiers de construction de reprendre à partir du 11 mai. Cela inclut tous les secteurs d’activité, dont le résidentiel, le commercial, l’institutionnel, l’industriel et les travaux routiers. Certains diront que cela implique le retour des cônes orange, mais bon il faut ce qu’il faut pour profiter de l’amélioration des infrastructures.
  • Parallèlement, l’annonce par le fédéral de la prolongation du programme de subvention salariale de 75% au-delà du mois de juin devrait donner une bouffée d’oxygène à plusieurs commerces et entreprises. Le coup de pouce s’avère significatif pour les entrepreneurs qui craignent d’avoir à absorber d’importants frais fixes en attendant la reprise de la consommation.
  • Enfin, après une semaine de préparation, les écoles primaires et certains services de garde rouvriront à partir du lundi 11 mai (sauf à Montréal). Ce retour en classe facultatif est au choix des parents. Pour les écoles secondaires, les cours aux adultes, ainsi que les niveaux collégial et universitaire, la formation se poursuivra à distance. Le ministère de l’Éducation estime nécessaire ce retour graduel et prudent pour le maintien des acquis pédagogiques. Il le justifie aussi pour des raisons de santé mentale et de sécurité alimentaire. Plus de détails ici.

Autres éléments intéressants

  • Prochainement, les aidants naturels significatifs auront à nouveau accès au CHSLD. Ils pourront revenir s’occuper de leurs proches en appliquant des mesures d’hygiène strictes. Le qualificatif «significatif» se veut déterminant. En effet, il concerne des gens qui avaient l’habitude de rendre visite plusieurs fois par semaine à leur parent. Ils se rendaient alors utiles en soignant, coiffant, habillant et nourrissant leur proche. Le ministère de la Santé les considère en priorité, parce qu’ils pourront donner un coup de main aux proposés débordés. Les visiteurs de courtoisie doivent patienter.
  • Dans leurs efforts de relance des activités économiques, les élus de tous les paliers de gouvernement évoquent la nécessité de réfléchir aux nouvelles façons de faire. On fait ici écho aux façons d’accélérer le commerce numérique, le télétravail, et la lutte aux changements climatiques. Les crises deviennent souvent des tremplins pour imaginer et implanter de nouvelles méthodes dans toutes les sphères de la société. Travail, loisirs, consommation, divertissements et, surtout, soins de santé, rien ne sera plus comme avant.

Voilà, avec le début du déconfinement, cette 8e chronique sera la dernière de la série. Après tout, huit est le nombre de l’infini. Néanmoins, nous resterons attentifs aux aspects positifs qui émaneront de la créativité qu’obligent les lendemains de la pandémie de Covid-19. Le point culminant en la matière sera assurément la mise au point de médicaments et d’un vaccin. On se le souhaite pour bientôt!

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *