Actualites
11:01 5 mai 2020 | mise à jour le: 5 mai 2020 à 11:01 temps de lecture: 3 minutes

Plus d’élèves qu’anticipé dans les écoles de la région

Plus d’élèves qu’anticipé dans les écoles de la région
(Photo – 123RF)

DÉCONFINEMENT. Alors que le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge évoquait le 28 avril dernier un taux de fréquentation attendu approximatif de 50% d’enfants dans les écoles qui rouvriront le 11 mai, c’est plutôt un taux de 60% d’enfants et souvent plus, qui réinvestira les salles de classe.

Une moyenne de 66% d’enfants est attendue dans les écoles de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries, selon les réponses des parents recueillies lors d’un sondage qui leur a été envoyé pour anticiper le nombre d’élèves et se préparer en conséquence. À la Commission scolaire des Découvreurs, le pourcentage de fréquentation attendu est de 62%. Pour la Commission scolaire de la Capitale, on en attend en moyenne 60%. «Le pourcentage de fréquentation prévue varie de 40% à 70%. Considérant qu’il y a environ 17 000 élèves au préscolaire et au primaire à la commission scolaire, on peut évaluer qu’environ 10 200 élèves seront de retour à l’école lundi prochain», exprime Véronique Gingras, conseillère en communications pour la Commission scolaire de la Capitale.

Logistique compliquée

Parmi les mesures qui visent à limiter les déplacements, les regroupements et les risques de contamination que les commissions scolaires doivent mettre en place, la circulation des parents et des visiteurs dans les écoles sera interdite. Les lieux communs comme les bibliothèques et les laboratoires seront fermés, les enfants seront attitrés à un seul local dans l’école où se dérouleront autant les services d’encadrement pédagogiques que les dîners des services de garde.

Les horaires seront ajustés pour que les enfants aient accès à la cour de récréation à tour de rôle. Enfin, lors de l’arrivée des enfants et lors des récréations, les jeunes devront rester en sous-groupes (d’un maximum de 15 enfants) et ne pas entreprendre de jeux avec les autres sous-groupes. L’accès aux modules de jeux demeure également interdit.

Des trousses de protection pour certaines classes

«Pour les classes où la distanciation sociale ne peut pas toujours être respectée (dans les classes d’élèves présentant des handicaps importants ou des manifestations comportementales associées à d’autres problématiques, par exemple), des directives spécifiques et du matériel de protection seront prévus. «Nous sommes en attente de recevoir cette semaine, des recommandations à l’égard de ces directives ainsi que des équipements de protection individuelle pour certaines clientèles, explique Mme Gingras. Chaque école sera munie d’une trousse d’urgence contenant des masques, des gants, des protections oculaires, un sac refermable, et un survêtement (blouse) de même qu’une solution hydroalcoolique. Cette trousse pourra être utilisée par le personnel si un élève présente des symptômes d’allure grippale pouvant s’apparenter à ceux de la COVID-19 en cours de journée».

Assez de personnel?

«Il est encore trop tôt pour affirmer si les ressources seront suffisantes. Nous procédons actuellement à l’évaluation des besoins et des ressources disponibles, en fonction de la fréquentation prévue pour chaque école primaire, en matière de locaux et de personnel», fait savoir Véronique Gingras.

«Au niveau du portrait général et sous toutes réserves, nous n’anticipons pas de problématique relativement à la disponibilité du personnel et des locaux», indique quant à elle Mélanie Charest, directrice du Service du secrétariat général et des communications à la Commission scolaire des Découvreurs.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *