Actualites
15:27 30 avril 2020 | mise à jour le: 30 avril 2020 à 15:27 temps de lecture: 4 minutes

Le maire Labeaume annonce des outils pratiques pour la période de déménagement

Le maire Labeaume annonce des outils pratiques pour la période de déménagement
Le taux d’inoccupation est de 2,4% dans les logements et vient s'ajouter la COVID-19 dans ce marché déjà tendu. (Photo capture d'écran)

En conférence de presse cet après-midi, le maire Régis Labeaume a fait l’annonce de différents outils pratiques pour planifier la période de déménagement du 1er juillet dans le cadre de la COVID-19. Il était accompagné de Claude Foster, directeur général de l’Office municipal d’habitation de Québec (OMHQ).

Ces outils visent notamment à faciliter la recherche de logements locatifs, d’hébergements temporaires et de lieux d’entreposage des biens. De plus, l’OMHQ offre aux citoyens qui en ont besoin un service d’accompagnement dans leurs démarches.

Entrepôts et hébergements temporaires

Deux nouvelles cartes géoréférencées ont été développées afin de guider les ménages de Québec qui se trouveront temporairement sans logis au 1er juillet. La première carte regroupe les entreprises d’entreposage et la deuxième des hébergements temporaires, comprenant des résidences touristiques et des chambres d’hôtel avec cuisinette et cuisine complète. Les cartes sont disponibles sur la page Opération 1er juillet de l’OMHQ.

Recherche de logement

Les citoyens à la recherche d’un logement sont invités à consulter l’outil de recherche de logements privés de l’OMHQ. En un seul clic, on y trouve la liste des logements disponibles par tranche de prix et selon le nombre de chambres désirées.

Bonnes pratiques à adopter

Pour ceux qui prévoient déménager prochainement, la Société d’habitation du Québec a produit un Guide des bonnes pratiques sanitaires à adopter lors d’un déménagement en période de pandémie.

«Jusqu’à maintenant, on a fait des opérations avec un grand souci du respect des consignes de la Santé publique en contexte de COVID-19 en termes de nettoyage avant et après les visites entre autres. À l’office municipal, une cinquantaine de déménagements seront organisés, avec un protocole et un processus clairs. On ne voit pas actuellement de grosse montagne, on a une situation sous contrôle», a expliqué M. Foster.

Faits saillants et autres projets municipaux

  • Le nettoyage est débuté partout dans la Ville. Le maire a rappelé que les modules de jeu dans les parcs municipaux ne sont pas encore disponibles.
  • Les chèques de fonds pour les OBNL sortiront 4 jours plus tard que prévu. 11 chèques seront distribués aux entreprises demain. La Ville a reçu 200 demandes en tout et s’attendait à en recevoir beaucoup plus. Une moyenne de prêt de 16 000$ par entreprise avec un taux d’intérêt de 3%.
  • La Ville accompagne 58 personnes qui ont de la difficulté à trouver un logement cette année, soit trois fois plus que l’an passé. Le service est disponible jusqu’au 17 juillet en composant le 418 780-5211.
  • Ciné-parcs éventuels: «On attend le OK de la Santé publique. En attendant, on travaille sur le projet. On ne pense pas que c’est une compétition avec les cinémas, c’est plus une expérience d’activité en famille et entre amis qu’une sortie de cinéphile. Si ça ouvre, ce sera dans environ deux mois, donc vers la Saint-Jean-Baptiste. On ne sait pas ce qui va se passer, c’est un objectif, mais tout ça dépend de l’évaluation de la Santé publique», a expliqué le maire.
  • Tours à bureaux et télétravail: «On pense à établir des rotations dans les organisations. Certains ont hâte de retrouver leurs collègues.»
  • Le flou autour de la réouverture des restaurants: « J’ai hâte que ça ouvre en tant que client, mais quoi que je dise ça ne change rien, c’est le premier ministre et le Dr Arruda qui décident de ça. Le travail du premier ministre est actuellement très ingrat, ne comptez pas sur moi pour lui ajouter de la pression au sujet des restaurants, il le sait. Je ne voudrais pas être dans ses bottines actuellement, il a toute mon admiration», a déclaré Régis Labeaume.
  • Le maire est plus enclin à fermer des rues commerciales à la circulation automobile pour permettre la distanciation sociale des piétons que d’installer des corridors de circulation comme à Montréal.

 

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Kimberly Gagné

    M. le Maire fait référence à des cartes et des informations sur le site de OMHQ, alors que dans les faits, rien n’est disponible. Cela est pour le moins problématique. Surtout pour citoyens, comme moi, qui se retrouveront à la rue par ce que le Gouvernement n’a pas simplement repousser la date de déménagement afin de permettre aux habitations en cours de construction de rattrapper leur retard.