Actualites
13:51 30 avril 2020 | mise à jour le: 30 avril 2020 à 14:48 temps de lecture: 3 minutes

Éclosions dans les résidences: le gouvernement s’attend à beaucoup de décès

Éclosions dans les résidences: le gouvernement s’attend à beaucoup de décès
Photo: (Capture d'écran)

COVID-19. Avec 4400 personnes infectées dans les résidences pour aînés, le gouvernement s’attend à beaucoup de décès dans les chsld et résidences dans les prochains jours voire prochaines semaines. On dénombre 1684 personnes hospitalisées, dont 214 aux soins intensifs, une diminution de 8 depuis hier et 98 décès, soit 1859 décès au total dans la province.

Dans son point de presse quotidien, le premier ministre a expliqué que 280 résidences ont des cas dans la province, soit 10% des établissements pour aînés. Sur 98 décès depuis hier, 92 viennent d’ailleurs des CHSLD.  «On se concentre là-dessus, Le bilan des décès risque de continuer à être élevé avec ces 4400 personnes vulnérables infectées», a mentionné le premier ministre.

Montréal sous surveillance

«On suit de très près la situation à Montréal, trois hôpitaux de la région sont sous surveillance. On est en train de sortir beaucoup de patients qu’on va mettre dans des hôtels et l’Hôtel-Dieu, pour une grande désinfection et un nettoyage de ces hôpitaux», a expliqué François Legault. «Beaucoup de gens sont inquiets du déconfinement à Montréal. Le go va être donné seulement si toutes les conditions sont remplies», a-t-il rassuré.

Indépendance de la santé publique

«Je veux rassurer certaines personnes sur l’indépendance du Dr Arruda et la santé publique. Il n’a pas de pression indue. C’est le contraire je suis très docile, je l’écoute comme si c’était ma mère», a confié M. Legault.

Personnel de la santé

En ce moment, 10 500 personnes sont absentes du réseau régulier de la santé. Ce manque est en partie comblé par 7200 personnes, qui ont répondu grâce au site jecontribuecovid.gouv.qv.ca, par 1200 étudiants et enseignants également venus en renfort, tout comme 241 soldats (et 276 qui vont s’ajouter dans les prochains jours).

Quelques rappels

«On ne veut pas de rassemblement à Montréal, si on veut être capable de déconfiner, il ne faut aucun rassemblement. La bataille n’est pas gagnée. Si la situation se détériore, il n’y en aura pas de réouverture», a lancé le premier ministre.

«On m’a parlé de certains partys de Covid-19 comme on faisait des partys de varicelle. On n’en veut pas, on veut garder le contrôle», a quant à lui rappelé Dr Arruda.

Merci à ceux qui s’occupent des enfants vulnérables

Le premier ministre a honoré le triste anniversaire en ce jour de la mort de la petite fille de Granby, décédée des suites de mauvais traitements et en a profité pour remercier tous les travailleurs qui s’occupent des enfants vulnérables, ainsi que Régine Laurent et les commissaires qui continuent de faire des recommandations sur l’état du réseau de la protection de la jeunesse.

«Une de façon d’aider ces enfants-là, c’est de les envoyer à l’école. S’ils y en a encore qui hésitaient encore… Il faut les envoyer. Si on n’est pas capable de déconfiner, on va continuer à avoir des enfants qu’on ne pourra pas signaler. Les enfants vulnérables doivent retourner à l’école», a martelé le premier ministre.

 

 

 

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *