Actualites
14:03 28 avril 2020 | mise à jour le: 28 avril 2020 à 14:03 temps de lecture: 4 minutes

Interdiction des rassemblements toujours en vigueur pendant la réouverture graduelle

Interdiction des rassemblements toujours en vigueur pendant la réouverture graduelle
(Photo capture d'écran)

Coronavirus. La province compte à ce jour 25 757 personnes infectées soit une augmentation de 775 dans les 24 dernières heures. Au total 1625 personnes sont hospitalisées, dont 217 aux soins intensifs, alors que l’on dénombre 83 nouveaux décès pour un total de 1682.

Le point de presse quotidien du premier ministre Legault se faisait en compagnie du ministre de l’Économie Pierre Fitzgibbon afin d’annoncer les entreprises qui pourront réouvrir graduellement en mai.

M. Legault a présenté un graphique dans lequel les décès sont divisés pour chaque journée depuis le début entre les centres de soins longue durée et ceux dans la population qui démontre qu’il y a deux monde,s tel qu’il le répète depuis quelques jours. Dans la courbe qui exclut les CHSLD le nombre est stable et faible depuis plus de deux semaines avec 8 à 10 décès par jour, ce qui prouve que l’on est sur un plateau et que la situation est sous contrôle.

«Ce n’est pas parce qu’on ouvre les écoles et les entreprises que tout est permis, non. Il faut garder le 6 pieds de distance et éviter encore les rassemblements intérieurs et extérieurs. Les 60 ans et plus comptent pour 97% des décès. Pour eux c’est très important de maintenir le 2 mètres partout, même avec leurs enfants», a insisté le premier ministre.

Faits saillants

  • 94 personnes sont encore à l’hôpital pour ne pas retourner dans les CHSLD, mais n’ont plus besoin de soins.
  • Trois types d’entreprises vont ouvrir au cours du mois de mai : les magasins qui ne sont pas dans les centres d’achat ou qui ont une porte vers l’extérieur, la construction en génie civil, les entreprises manufacturières et les usines. Au fil de ces réouvertures, les données seront suivies de près.
  • Environ 1,2 million de Québécois sont en arrêt de travail temporaire. Ces mesures permettront le retour d’environ 500 000 d’entre eux.
  • Des règles très claires devront être respectées par les entreprises visées par la réouverture graduelle de l’économie. Si une nouvelle éclosion du virus arrivait, on retournerait rapidement en arrière.
  • Ouverture dès le 4 mai pour les commerces en région, et le 11 mai à Montréal. Les mesures de protection nécessaires pour les employés et les clients devront obligatoirement être mises en place.
  • 11 mai pour les entreprises manufacturières, avec une restriction du nombre d’employés qui peuvent travailler en même temps pour chaque quart de travail. Si tout se passe bien, à partir du 25 mai ces limites seront levées.
  • Le télétravail, lorsqu’il est possible, devra se poursuivre.
  • Construction: réouverture complète à compter du 11 mai.
  • Prolongement jusqu’au 31 mai de la fermeture des épiceries le dimanche.
  • Le plan sera évalué au fur et à mesure, le succès de la réouverture dépendra du respect des mesures mises en place.
  • Petits rassemblements dans les résidences privées, sur les terrains, et les enfants qui jouent ensemble: rien n’est changé, c’est toujours interdit.
  • Il y aura une augmentation de la transmission dans la communauté avec la réouverture progressive. Ce risque pondéré sera suivi et surveillé. On reculera au besoin.
  • Camping, plein air, industrie touristique: « On ne le sait pas encore. Pour l’instant ce n’est pas une bonne idée. »
  • Traçage cellulaire pour suivre les gens qui ont la COVID-19: l’accord des personnes concernées serait requis et la protection des données personnelles serait primordiale. Mais aucune décision n’est encore prise.
  • Les normes de retour au travail rendront les employés confortables de le faire, selon le ministre Fitzgibbon.
(Tableau capture d’écran – RDI)

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Marie Ange Page

    Dans mon bloc il a plein denfant pis on n’a chancun un coin nos enfant on besoin Bourget même si il a du monde dans cours