Actualites
13:39 24 avril 2020 | mise à jour le: 24 avril 2020 à 13:57 temps de lecture: 4 minutes

Déconfinement: «il faut se déprogrammer»

Déconfinement: «il faut se déprogrammer»
Photo: (Capture d'écran)

COVID-19. Dans son point de presse quotidien, le premier ministre François Legault a déclaré que la situation actuelle dans les chsld est l’urgence nationale mais qu’ailleurs que dans les résidences pour aînés, c’est sous contrôle. Pour graduellement reprendre une vie sociétale plus normale, il faudra se déprogrammer par rapport au confinement qui nous est imposé depuis six semaines.

«On a comme deux mondes dans le même monde. […] Lorsque le virus rentre dans une résidence pour aînés, c’est comme mettre le feu au foin», a déclaré le premier ministre pour illustrer la situation critique de chsld et celle, contrôlée, du reste de la population.

«Ce qui se passe chez nous, personnellement j’en tire une grande leçon», a confié M. Legault. Ce dernier veut d’ailleurs accélérer la réforme des CHSLD. Il n’exclut pas non plus de nationaliser toutes les résidences pour aînés.

En ce qui concerne la pénurie de personnel dans ces résidences où le virus circule allègrement, Québec va revoir la liste des personnes qui se sont inscrites sur jecontribue.ca pour accepter toutes les personnes qui sont disponibles à temps plein, même si elles ne sont pas qualifiées. Elles gagneront un salaire horaire, primes comprises, de 21,28$.

«Le feu qu’on doit éteindre est notre priorité. Si vous êtes disponibles à temps plein, on a besoin de vous autres pour venir nous aider à nous occuper de nos personnes les plus vulnérables».

Rouvrir la société graduellement

En lien avec l’échéancier de déconfinement qui sera partagé la semaine prochaine, le premier ministre a rappelé que les mesures mises en place comme la distanciation sociale et le masque (il s’agit d’une recommandation gouvernementale) si la distanciation n’est pas possible, sont là pour rester.

«Il restera toujours des risques. Depuis des semaines, j’essaie de rentrer dans le tête des québécois qu’il faut rester à la maison, mais il faut un peu se déprogrammer, moi le premier, mais vous autres aussi, pour rechanger encore d’approche et d’attitude. La vie va être différente. à 2 mètres des autres personnes. On a besoin que le Québec renaisse et que la vie normale reprenne, on a besoin de nos amis, de tranquillement, en étant prudent, de recommencer la vie en société. C’est vrai que ce ne sera pas la même vie qu’avant. Mais je pense qu’on va sortir grandi de cette épreuve collective.

[…] C’est pas l’temps d’être découragé, c’est le temps de se relever les manches et reprendre la vie normale, retrouver l’espoir, la fierté, on va revenir graudlelment à une société qui reste unie et fière.

Un programme spécial pour les familles endeuillées

Les personnes qui ont eu à vivre un deuil en cette période de pandémie et en raison des célébrations absentes dans le contexte. pourront avoir le soutien d’un programme qui est actuellement en élaboration.

Les personnes de plus de 60 ans chez elles cet été

«Je ne conseille pas aux grand-parents de serrer leurs petits-enfants dans leurs bras, cet été. Je sais que ça va être dur, mais dans le contexte où on veut rouvrir les écoles… On veut les protéger», a expliqué le premier ministre.

«On sait le sacrifice que ça représente, […]», a renchéri Horacio Arruda, mais celui-ci a rappelé que c’est dans le but de conserver des relations durables entre les petits-enfants et les grand-parents en préservant la santé de ces personnes âgées.

Bilan:

-1340 décès (97 de plus depuis hier)

-22 616 personnes infectées dans la province

-1460 personnes infectées

 

 

Articles similaires

Commentaires 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Linda Desjardins

    C’est pas tout les grands-parents qui sont des personnes âgées … quelle âge a une personne âgée selon Me Harruda?

  • Julienne Lavoie

    Si les enfants ne peuvent pas avoir le covi-19. Pourquoi ne peuvent-ils pas voir leur grands-parents confinés depuis de plus de six semaines.

  • Simone Boucher

    J’ai 67 ans et je suis en pleine forme, je ne suis pas d’accord avec le fait de ne pas voir notre famille. Je vie seule et j’ai toujours vécu pour mes enfants et ma famille et là vous nous empêcher de les voir, vous allez finir par ramasser des personnes de mon âge en pleine dépression. J’habite en région éloigné en Abitibi-Ouest où nous n’avons presque que pas eu de cas. SVP n’imposez pas à notre secteur un tel sacrifice c’est pas humain ce que vous demandez on va devoir payer pour ce qui se passe dans les grandes villes.

  • Quevillon

    Bonjour Monsieur Legault,

    Nous sommes bien conscients qu’il y a un manque dans CHSLD. Oui des augmentations de salaire c’est du bon. Comment se fait-il que les médecins répondants, ne sont pas capable de s occuper des résidents(es) 1 seul pour 10 résidents. Pourtant, c’est ce que le personnel PAB font a tous les jours. Jusqu’à engager du personnel des agences pas capable de faire le travail seule.
    Il faut réorganiser tout le système de Santé dans CHSLD et Hôpitaux. Descendez en tant que citoyen et non professionnel. Allez rendre visite incognito, et vous allez voir tout ce qui se passe. Moi, j’y ai vécu 19 mois pour accompagner un etre cher dcd. J’en ai vu M. Legault des choses pas corrects. Je n’ai pas pu les dénoncer car j’ai recu une menace de la part de la Direction du Département de l’Alzheimer. Ces résidents ne parlent pas. Trop de violence, on augmente la médication. Wow. Quel respect.
    Un membre de la famille, me demandait de voir a ce que la résidente (leur mère) est la créme glacée a la fin du repas. La préposée oubliait tout le temps. Elle jasait avec la collègue de travail. Je trouve dommage que les bonnes personnes (PAB’, inf. auxiliaires) soient pénalisées au détriment que d autres sont la pour la paye et non pour les soins aux Résidents(es).
    Un résident qui est placé au dept. Alzheimer, peut il prendre l’idée d enlever sa ceinture de pantalon apres un bain.
    Et il tient son pantalon en se promenant ds le passage pour ne pas qu’il tombe. La préposée avait oublier de lui mettre. Qu’elle délicatesse, n’est ce pas.
    Moi je serais prête a etre engager et faire la tournée des CHSLD et voir tout ce qu’il y a à réorganiser avec votre
    comité médical.
    En passant, comment se fait il que les autres Politiciens (M ». Couillard) a fait sortir les infirmières auxiliaires des Hôpitaux. Vous devriez les réembaucher. Ils seraient les bienvenus ds le milieu de la santé.
    Cela promet pour votre réélection dans 4 ans.

    Merci de m’avoir écouter.

    Bonne soirée

    M-Celine Quevillon

  • Manon audet

    Moi je trouve injuste que je ne puisse pas voir mon chum car on habite pas ensemble mais on était toujours ens. Avant et que l on rencontre plein gens dans les épiceries et magasins et on ne peut pas voir nos familles on a une tête sur les épaules si mes parents sont malades grippes etc bien on ira pas voyons alors très injuste alors trouve au plus vite une façon que l on puisse voir notre monde car moi dépression total alors svp reprendre notre vie sociale en commençant par nos familles et puis après amis svp d une fille très en peine et décourager merci de me lire