Actualites
13:40 23 avril 2020 | mise à jour le: 23 avril 2020 à 13:48 temps de lecture: 3 minutes

Québec veut augmenter le taux d’immunité de la population graduellement

Québec veut augmenter le taux d’immunité de la population graduellement
Photo: (Capture d'écran)

COVID-19. Dans son point de presse quotidien, le premier ministre François Legault a expliqué l’immunité naturelle de la population qui devra augmenter graduellement. Il a mentionné qu’on ne peut retenir les gens chez eux pendant plusieurs mois ou années avant d’avoir un vaccin. 

«La pire chose à faire serait de dire aux gens de sortir tout le monde en même temps en septembre. Il faut profiter des prochains mois pour graduellement commencer à déconfiner. À l’automne, en plus il y a le virus de la grippe qui s’ajoute».

«Je veux revenir sur les inquiétudes des parents. On va dévoiler un calendrier la semaine prochaine, les écoles ne rouvriront pas la semaine prochaines. 97% des décès sont des personnes de 60 ans et plus.Les personnes les plus jeunes sont très peu à risque. Probablement qu’il n’y aura pas de vaccin avant plusieurs mois, peut-être même un an ou deux», a expliqué le patron de la province en rappelant que l’école ne sera pas obligatoire pour l’année qui reste.

Cette mise au point a permis au premier ministre d’expliquer le concept d’immunité naturelle.

«Une personne qui a eu le virus est immunisée au moins pour un certain temps. Supposons qu’on en vient à ses 50% de la population immunisée. Au lieu d’en infecter 2, elle va en infecter une. La situation est beaucoup plus sous contrôle si on arrive à avoir une partie de la population est immunisée», a-t-il avancé en rappelant qu’à l’heure actuelle, le taux d’immunité en bas de 10%. «Ce qu’on a fait, c’est ralentir la propagation. Si tout le monde reste à la maison, la situation reste la même. L’idée c’est d’y aller graduellement, pour que les personnes qui sont moins à risque puissent développer des anticorps, mais il faut y aller très graduellement. Donc si tout le monde reste à la maison, il n’y a personne qui s’ajoute dans les personnes immunisées.»

Le gouvernement dévoilera donc son plan la semaine prochaine pour les écoles et les entreprises. «Le calendrier sera réajusté au fur et à mesure en fonction des hospitalisations, des personnes infectées. On n’ouvrira rien avant d’avoir le OK du Dr Arruda et de son équipe».

Bilan:

-21 838 cas confirmés, une augmentation de 873

-1411 hospitalisations dont 207 personnes aux soins intensifs, une augmentation de huit personnes

-1243 morts

-9500 personnes sont absentes du réseau de la santé

«Je veux lancer un appel aux personnes qui sont à la maison. On a besoin de vous», a adressé le premier ministre.

-Assez d’équipement de protection individuelle, sauf les blouses. Cependant des entreprises sont en train d’en créer afin de les envoyer.

 

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *