Quebec Hebdo
09:07 11 avril 2020 | mise à jour le: 10 avril 2020 à 15:08 temps de lecture: 3 minutes

COVID-19: les aspects positifs de la semaine 4

COVID-19: les aspects positifs de la semaine 4
(Photo Métro Média - Archives)

SANTÉ. Inévitablement, la crise de la pandémie du nouveau coronavirus COVID-19 apporte son lot d’inquiétudes, de problèmes et de privations. Néanmoins, on peut toujours trouver des aspects positifs à toute situation difficile. En voici quelques-uns qui ressortent de la semaine 4.

Dans les points de presse quotidiens des dirigeants politiques et des gestionnaires de la santé publique, certains aspects encourageants ont été mentionnés. Retenons entre autres…

  • Le directeur national de la santé publique du Québec, Horacio Arruda, affirme que la situation évolue vers un plateau et une amélioration. Il y a de la lumière au bout du tunnel. Néanmoins, il implore les citoyens à maintenir les mesures d’hygiène et d’isolement, surtout en cette fin de semaine de Pâques. L’idée est de ne pas perdre l’avantage obtenu sur la progression de la pandémie.
  • Comme 90% des cas de complication et des décès touchent des gens de plus de 70 ans, le gouvernement réfléchit à une reprise prochaine de certains secteurs. Il est notamment question de la construction et possiblement de la restauration, tout en maintenant des règles de distanciation physique de plus de deux mètres.
  • L’école est un autre domaine qui pourrait reprendre plus tôt que tard. Le bilan s’avère encourageant pour le groupe des 0 à 20 ans, qui compte pour à peine 0,1% des cas de Covid-19. Les complications chez eux sont extrêmement rares. Bien que rien ne soit encore décidé, la date du lundi 4 mai est même évoquée.

Autres éléments intéressants

  • Plusieurs initiatives d’achat local et de soutien aux entreprises québécoises ont vu le jour et gagnent en popularité. Les médias sociaux s’enflamment et multiplient les suggestions de produits d’ici. Reste à espérer que le mouvement perdure dans le temps.
  • Le fait que le réseau de la santé ne soit pas aussi débordé que l’ont craint les autorités de la santé publique permet de recentrer l’action. Des renforts sont dirigés vers les foyers d’éclosion dans les CHSLD et résidences pour aînés. Des ressources ont ainsi pu être redéployées des hôpitaux vers ces infrastructures en sous-effectif.
  • Enfin, le souci pour le manque d’équipements médicaux semble résorbé. Plusieurs livraisons en provenance des États-Unis et de la Chine ont été reçues. La mesquinerie commerciale a fait place à davantage de coopération internationale.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *