Actualites
12:05 10 avril 2020 | mise à jour le: 10 avril 2020 à 12:05 temps de lecture: 4 minutes

Week-end de Pâques : il faut faire des soupers de famille par Skype

Week-end de Pâques : il faut faire des soupers de famille par Skype
(Photo capture d'écran RDI)

COVID-19. «Au cours du long week-end, on va tous devoir rester chez nous et faire preuve de créativité pour organiser une chasse aux œufs à l’intérieur de la maison», a indiqué le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, insistant dans son premier point de presse du congé pascal sur l’importance de ne pas se réunir pour célébrer l’événement.

Le chef d’État est également revenu sur les dernières semaines, dressant un premier bilan du travail de son gouvernement face à la pandémie. «Nous avons dû bouger extrêmement vite pour créer de nouveaux programmes pour livrer de l’aide à énormément de Canadiens. Il y a des éléments à améliorer sur lesquels on est en train de travailler, mais on a démontré qu’on peut réagir rapidement quand le besoin est là», a-t-il résumé. Il a également vanté les performances canadiennes en matière de dépistage de la Covid-19, notamment en comparaison des États-Unis.

Reprise économique

Appelé à nuancer l’optimisme du premier ministre du Québec François Legault, Justin Trudeau a insisté pour répéter que la reprise des activités économiques n’est pas pour tout de suite. «On ne peut pas parler de retour à la normale tant qu’il n’y aura pas de vaccin contre la Covid-19, mais il y a énormément d’assouplissements qu’on peut amener. Selon nos modèles, ils pourraient commencer cet été. Mais même cet automne, il y aura des mesures pour minimiser la résurgence de la maladie.»

C’est donc seulement après cette première vague, qui pourrait se terminer cet été, que la reprise pourrait débuter dans différents secteurs d’activités. De plus, il importera de coordonner cette reprise de façon à minimiser les risques et limiter d’autres pics de propagation de la Covid-19. «Il y aura une vigilance continue jusqu’à ce qu’il y ait un vaccin qui sera distribué à tout le monde et cela, on ne sait pas quand ça va avoir lieu. Pour que la première vague finisse cet été, les gens doivent continuer à maintenir leurs distances et à ne pas sortir à moins que ce ne soit absolument nécessaire.»

Matériel médical

Au sujet du matériel médical et de l’éventuelle mise en place de la loi sur les mesures d’urgence, Justin Trudeau s’est montré rassurant. «La collaboration continue et s’améliore entre les provinces, assure le premier ministre dans le dossier de la redistribution du matériel médical. Nous n’avons pas besoin pour le moment de mettre en place la loi sur les mesures d’urgence. Les provinces ont mis en place leurs mesures d’urgence; celles du fédéral viendraient donc s’ajouter seulement au besoin.»

Le premier ministre rejette également l’idée de centraliser l’approvisionnement de matériel médical. «Ce n’est pas une question de coûts ou de pouvoir d’achat, a-t-il précisé en réponse à la question d’une journaliste. La réalité c’est que les provinces et les centres hospitaliers ont leurs propres contacts partout à travers le monde et ils les utilisent en plus des efforts des provinces et du gouvernement fédéral. C’est un effort de coordination qu’on est en train de faire et elle ne demande pas la loi sur les mesures d’urgence.»

De nouvelles mesures concernant les subventions salariales devraient être annoncées demain. Justin Trudeau s’accordera ensuite deux jours de congé, dimanche et lundi.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *