Actualites
15:21 9 avril 2020 | mise à jour le: 9 avril 2020 à 15:49 temps de lecture: 4 minutes

La Ville de Québec annule ses événements et adapte les services municipaux

La Ville de Québec annule ses événements et adapte les services municipaux
Photo: (Capture d'écran - Twitter Ville de Québec)

COVID-19. La Ville de Québec vient d’annoncer qu’elle maintiendra les budgets de fonctionnement aux 160 organisations sans but lucratif de son territoire déjà prévus dans le calendrier. Cependant, elle arrête de décaisser pour les 470 petits et grands événements de la saison planifiés. La Ville regardera avec les promoteurs d’événements comment traverser la crise, puisque l’objectif selon Régis Labeaume est «leur survie». Le maire en a aussi profité pour faire le point sur les services municipaux comme le nettoyage des rues. 

«Aux 160 organisations qui ont beaucoup d’inquiétude, je veux leur dire que la totalité des budgets qui étaient prévus pour eux pour l’année 2020 va être versé. […] Notre décision c’est que nous allons cesser de décaisser les sommes pour les 470 petits et grands événements. […] On va évaluer la situation. On n’aura pas toutes les réponses mais on va discuter avec eux. Nous désirons qu’elles survivent. On va y aller au fur et à mesure, mois près mois. L’objectif est que vous surviviez», a répété Régis Labeaume.

Après consultation auprès d’organismes de loisirs, la majorité d’entre eux ont déjà pris la décision d’annuler leurs sessions d’hiver et de printemps, soit plus de 2 000 activités. De plus, considérant le confinement étendu jusqu’au 4 mai, la coordination de la reprise des activités pour une session printanière écourtée serait difficile à réaliser.

Festival d’été et événements annulés: un coup au moral

Tous les événements dont la Ville est le promoteur sont annulés. «Je sais que l’annulation du Festival d’été, c’est un coup au moral des Québécois».

La Ville annule la Fête de Québec, le 3 juillet, Féria, de Flip Fabrique du 20 juillet au début septembre et les Passages insolites, du 20 juin au 13 octobre.

Quant à l’événement Où tu vas quand tu dors en marchant, réalisé en collaboration avec le Carrefour international de théâtre, le report à une date ultérieure est en évaluation.

Nettoyage des rues et pistes cyclables

La Ville, en personnel restreint pour services essentiels, va nettoyer les rues du réseau des grandes artères et des rues commerçantes, ainsi que les corridors cyclables et les pistes cyclables en priorité. «Là il neige, mais aussitôt que ça fond, on se met sur le nettoyage. Les pistes cyclables, c’est prévu pour le 1er mai on peut le faire peut-être une semaine ou deux d’avance», a déclaré Régis Labeaume. Le nettoyage printanier des rues résidentielles n’est pas au programme avant la reprise habituelle des services municipaux.

Programme vacances été

La Ville ne sait pas encore si les camps d’été vont se tenir. «C’est une décision gouvernementale», a martelé le maire.

Permis de terrasse

Est-ce que les commerçants devront payer leur permis de terrasse plein prix? Ce devrait être au prorata de l’utilisation. «Ils vont payer pour les semaines qu’ils vont utiliser, si tant est qu’ils l’utilisent, on verra bien», a indiqué le maire.

De l’aide supplémentaire pour les personnes vulnérables

La Ville annonce également qu’elle injectera 200 000 $ dans le fonds d’urgence mis en place par Centraide visant à soutenir le réseau communautaire destiné aux personnes vulnérables. Les organismes souhaitant bénéficier de ce fonds d’urgence sont invités à contacter directement Centraide au www.centraide-quebec.com/covid-19/.

De plus, à compter d’aujourd’hui, l’organisme La Bouchée généreuse procédera les jeudis, de 8 h 45 à 16 h, à la distribution de denrées alimentaires au Centre de foires. La Ville a aménagé un grand espace d’attente qui permet de respecter les normes de distanciation physique tout en étant au chaud.

 

 

 

 

 

 

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Beaulieu Jean-Yves

    En temps que travailleur autonome dans l’entretien de terrain (nettoyage printemps, tonte, etc., commercial et résidentiel), va-t-on être capable de faire les travaux?