Actualites
12:03 4 avril 2020 | mise à jour le: 4 avril 2020 à 12:06 temps de lecture: 3 minutes

Matériel médical : Justin Trudeau veut maintenir de bonnes relations avec Donald Trump

Matériel médical : Justin Trudeau veut maintenir de bonnes relations avec Donald Trump
Photo: (Capture d'écran - RDI)(Capture-écran - RDI)

COVID-19. Il est dans l’intérêt du Canada et des États-Unis de poursuivre leurs relations commerciales et leurs échanges, croit Justin Trudeau qui entend bien maintenir de bonnes relations avec le président américain Donald Trump malgré l’affaire des masques 3M.

Pour le premier ministre canadien, il n’est pas question de limiter les exportations et les relations économiques avec les États-Unis. Il exclut d’éventuelles représailles dans le dossier des masques 3M. Rappelons que Washington aurait sommé l’entreprise de cesser l’exportation de masques N95 au Canada.

«La circulation des services et des biens essentiels se poursuit. Il est dans l’intérêt de tous de poursuivre les relations Canada-États-Unis. Ça fait plusieurs fois depuis le début de la crise que je parle directement au président et je prévois le faire encore dans un bref délai. Nos économies sont tellement interconnectées que ça ferait mal à nos deux pays de briser ces chaines d’approvisionnement», a mentionné Justin Trudeau.

Le premier ministre considère que même si la compétition est forte pour l’acquisition du matériel médical essentiel, il importe de collaborer. Il a par ailleurs annoncé que des milliers de masques provenant de la Chine sont attendus au cours des 24 prochaines heures. Il a également confirmé que le Québec recevra «la part dont il a besoin».

Peur de rester chez soi

Preuve que le pays a pris son rythme dans le confinement imposé par le coronavirus, le premier ministre Justin Trudeau est revenu dans son point de presse quotidien sur ses annonces des derniers jours, particulièrement sur les sommes réservées aux femmes qui fuient la violence et aux sans-abri, soulignant au passage qu’il n’est pas normal que certaines personnes aient davantage peur de rester chez elles que de s’exposer ou d’exposer leurs enfants à la Covid-19.

«Ce n’est pas juste une question d’offrir aux gens un endroit sûr pour fuir la violence ou éviter de dormir dans la rue. Il faut protéger les plus défavorisés de notre société face à la Covid-19», a-t-il indiqué. Le gouvernement fédéral avait plus tôt annoncé que 40M$ serviront à lutter contre la violence domestique via les centres d’hébergement, que 10M$ seront alloués aux femmes et enfants autochtones qui fuient la violence et que 157M$ supplémentaires viendront aider les organismes travaillant auprès des sans-abri pour offrir plus de lits et louer de nouveaux locaux pour que ceux-ci ne dorment pas trop près les uns des autres.

Bilan

12 924 cas confirmés au Canada

219 morts

Justin Trudeau assure être prêt à partager les données disponibles concernant les différents modèles et scénarios de prédiction concernant l’ampleur et la durée de la pandémie.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *