Quebec Hebdo
09:13 28 mars 2020 | mise à jour le: 10 avril 2020 à 15:11 temps de lecture: 2 minutes

COVID-19: les aspects positifs de la semaine 2

COVID-19: les aspects positifs de la semaine 2
Les propos du Dr Horacio Arruda mettent en lumière plusieurs aspects positifs. (Image tirée d'une capture-écran - RDI)

SANTÉ. Inévitablement, la crise de la pandémie du nouveau coronavirus COVID-19 apporte son lot d’inquiétudes, de problèmes et de privations. Néanmoins, on peut toujours trouver des aspects positifs à toute situation difficile. En voici quelques-uns qui ressortent de la semaine 2.

Dans les points de presse quotidiens des dirigeants politiques et des gestionnaires de la santé publique, certains aspects encourageants ont été mentionnés. Retenons entre autres…

  • Le fait que les efforts collectifs d’isolement préventif continuent de porter fruit. La preuve en est que dans la région de Québec, la quasi-totalité des cas détectés sont des voyageurs ou leurs proches. Ce qui veut dire que la propagation communautaire reste presque inexistante.
  • Sur les 2021 cas de contamination détectés au Québec, seulement 141 ont nécessité une hospitalisation (dont 50 aux soins intensifs). C’est moins que le ratio estimé de 10%. Aussi, sur les quelque 40 000 tests passés dans le réseau de la santé depuis le début de la crise, plus de 33 235 ont révélé un résultat négatif. Enfin, 29 personnes infectées par la COVID-19 en sont guéries.
  • À noter que dans la région de Québec, les autorités de santé publique ont mis en service un nouveau numéro local de renseignement. L’intention est de répondre plus spécifiquement aux besoins d’information des citoyens de la région de la Capitale sur la COVID-19. Il suffit donc de composer le 418 644-4545.

Autres éléments réjouissants

  • Par ailleurs, les efforts de recherche se multiplient partout dans le monde. Le fédéral contribue à cette course en injectant 275M$ dans le développement de remèdes et vaccins contre la COVID-19. Le premier ministre Trudeau affiche une grande confiance en l’industrie pharmaceutique canadienne, qu’il situe parmi l’élite mondiale.
  • Localement, Médicago a reçu 7M$ du gouvernement provincial pour accélérer ses recherches en vue de développer un candidat vaccin. Cette aide permettra à la pharmaceutique de Québec de mener des études précliniques. Il s’agit de l’étape préalable au lancement éventuel des tests sur des humains.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Linda

    Bonjour,
    Effectivement, tout n’est pas négatif. Si tout monde continue à faire des efforts, nous allons nous en sortir plus vite que prévu. Merçi à toute l’équipe de Monsieur Legault et au Docteur Arruda et l’autre dame dont le nom m’échappe de nous mettre à jour sur la situation. Vous êtes nos anges gardiens en ces temps difficile. Ça va bien aller