Actualités
18:06 24 mars 2020 | mise à jour le: 25 mars 2020 à 09:27

COVID-19: mises à pied temporaires à Québec et Saint-Augustin

COVID-19: mises à pied temporaires à Québec et Saint-Augustin
(Photo Métro Média – Archives)

SOCIÉTÉ. La Ville de Québec a mis à pied en une semaine 2000 de ses 7300 travailleurs, dont 400, aujourd’hui. Avec cette diminution de 27% du nombre des employés, le maire, Régis Labeaume, visiblement secoué par ces coupures, rappelle que tout doit être mis en œuvre pour réduire les dépenses.

Le maire souligne que Québec est la première Ville à avoir pris la décision de limiter le nombre de ses employés en raison d’un manque de revenus important. «C’est notre culture de gestionnaire à Québec qui impose cette décision-là.» Du nombre des 5300 personnes toujours à l’emploi de la Ville, 1500 sont en télétravail, 3200 sont au travail, 275 sont en disponibilité, 340 autres en confinement et quelque 300 individus sont absents pour diverses raisons.

«S’il y a une chose qu’il ne faut pas faire, c’est de repousser des projets de construction.»
-Régis Labeaume

Les mises à pied touchent les secteurs de l’aquatique, ExpoCité, le Centre de foires, le personnel des loisirs, les cols blancs et les cols bleus. «Certains travaillaient un nombre d’heures par semaine, d’autres étaient saisonniers ou à temps complet avec un statut de non régulier. On retrouve aussi des professionnels.»

Saint-Augustin emboîte le pas

Afin de minimiser les risques de propagation de la COVID-19, la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures annonce aussi la mise à pied temporaire d’une cinquantaine d’employés relevant de services jugés non essentiels. Cette mesure touche principalement des employés temporaires ou à temps partiel, équivalant à 30 employés temps complet. Il seront rappelés dès que la situation se rétablira.

Maintenir les projets

Régis Labeaume rappelle qu’il est important de maintenir les projets de construction et d’immobilisation. Il ajoute que la crise a fait chuter les taux d’intérêt. «Aujourd’hui, emprunter 100 M$ coûte 1,2M$ dans la prochaine année. Ce qui est important, c’est qu’il y ait des liquidités dans le système. Nous, comme Ville, la meilleure chose que l’on peut faire pour les entreprises, les commerces et les individus, c’est de retarder leurs paiements de taxes. On leur donne des mois pour conserver leur liquidité pour survivre. Il n’y a pas de meilleure mesure que celle-là.»

Il maintient que relancer l’économie, lorsque cela sera possible, sera de mettre en branle rapidement plusieurs chantiers prévus en 2021 ou 2022. «Ce qui est important, c’est qu’il y ait de l’investissement en infrastructures pour donner des contrats afin de permettre l’embauche des gens pour qu’ils consomment. Il faut tout faire cela sans créer de déficit. C’est ça, notre travail.»

Services essentiels

La Ville de Québec maintiendra en tout temps les services municipaux essentiels, comme les collectes des matières résiduelles, l’accès à l’eau potable, le déneigement et les services d’urgence (police et protection contre l’incendie). Interrogé sur l’avenir des parcours du Réseau de transport de la Capitale (RTC), le président de l’organisme, Rémy Normand, a souligné que l’achalandage actuel était de 20%.

«Pour le moment, 90% des parcours sont actifs. Le gouvernement nous a demandé de maintenir nos services. Toutefois, il y a un exercice qui est fait dans toutes les sociétés de transports du Québec pour voir s’il n’y a pas moyen de diminuer cette offre de services.» Les services 211, 811 et 911 sont maintenus.

Consultations publiques

Pendant que les conseils d’arrondissements se déroulent à huis clos, la Ville de Québec informe la population qu’elle reporte l’ensemble des séances d’information et de consultation publique après le 1er mai. Les consultations en ligne en cours sur le portail de participation citoyenne sont toutefois maintenues.

D’autre part, les conseils de quartier, séances d’information publiques, comités de bon voisinage du réseau structurant de transport en commun, visions d’aménagement et de l’habitation et les portes ouvertes sont reportés. Les dates seront précisées ultérieurement selon l’évolution de la situation. Les assemblées générales annuelles des conseils de quartier se dérouleront en octobre.

L’utilisation des modules de jeux pour enfants est maintenant interdite par la Ville. (Photo Métro Média – Thaïs Martel)

Parcs et services en ligne

La Ville de Québec maintient ses parcs ouverts à la population, mais elle ferme l’accès aux pavillons de services et aux modules de jeux. En tout temps, les personnes doivent, dans la mesure du possible, conserver une distance minimale de deux mètres entre elles. Les citoyens sont invités à utiliser ses services en ligne à ville.quebec.qc.ca/services.

Organismes communautaires

Les citoyens et les entreprises qui envisagent faire des dons en argent peuvent le réaliser par l’entremise du fonds spécial de Centraide. Ceux qui veulent avoir de l’information sur les services offerts ou donner de leur temps comme bénévole peuvent composer le 211.

Celles qui souhaitent faire des dons de nourriture peuvent communiquer avec Moisson Québec. Enfin, la Fondation Québec Philanthrope a créé un fonds de dépannage pour aider les organismes communautaires et le milieu culturel. Un montant initial de 150 000 $ a été versé et un appel a été lancé à des partenaires et créateurs de fonds afin de le bonifier.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *