Communauté
11:17 21 mars 2020 | mise à jour le: 20 mars 2020 à 15:12

Sécurité accrue pour le personnel aux cliniques vétérinaires

Sécurité accrue pour le personnel aux cliniques vétérinaires
Les animaux peuvent être un vecteur de transmission du virus. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

SANTÉ. Il est improbable qu’un animal soit infecté par le Covid-19, mais il pourrait en faciliter la propagation dans certaines circonstances. De plus, le télétravail étant maintenant priorisé, l’animal domestique voit ses habitudes quotidiennes modifiées sans pour autant comprendre la situation.

Pour la Dre Amélie Leclerc, les mesures servent à minimiser le risque de transmission du virus. (Photo gracieuseté)

Plusieurs cliniques vétérinaires sont passées en mode d’accès réservé aux animaux seulement forçant les propriétaires à ne pas accompagner dans le bâtiment. La Dre Amélie Leclerc, du centre Daubigny de Québec, mentionne que cette consigne est appliquée depuis le mardi 17 mars. «On ne permet plus aux clients d’entrer dans la salle d’attente. Nous leur demandons de nous laisser leur animal à la porte afin d’être conforme aux mesures gouvernementales et de la Santé publique.»

Pour répondre à l’appel de l’ordre professionnel des vétérinaires, la clinique a décidé de reporter tous les examens de routine non essentiels tout en assurant les soins essentiels et urgents. «C’est certain que ce n’est pas une situation idéale parce que les propriétaires aiment être près d’eux, mais on n’a pas le choix de jouer notre rôle dans cette crise tout en protégeant notre personnel.»

La vétérinaire mentionne qu’il n’y a aucune évidence qu’un animal peut attraper le Covid-19 ou en devenir malade, mais il peut être un vecteur de transmission. «Si je tousse vers mon animal ou que je le flatte en ayant les mains infectées, une autre personne qui le caressera risque d’avoir des germes du virus sur la main.»

Mesures d’exception

Parmi les mesures prises pour minimiser les risques de contagion, le contact téléphonique est utilisé entre le client et la clinique. «Lorsque les gens arrivent, ils nous appellent pour nous le préciser. Lorsque nous sommes prêts à recevoir l’animal, nous appelons le client pour lui demander de venir le porter à la porte. Ce sont nos techniciennes qui vont le chercher.»

Si une personne suspectée d’avoir par un virus se présente pour un cas d’urgence ou pour l’euthanasier pour un dernier moment, des mesures additionnelles sont prises afin d’augmenter la sécurité de tous les intervenants tout en assurant autant que possible la présence du propriétaire de l’animal.

Amélie Leclerc précise que le télétravail amène aussi son lot de surprise pour l’animal. «Il a généralement ses habitudes lorsqu’il se retrouve seul à la maison. En période de confinement, l’animal ne comprend pas ce qui se passe et il veut toujours jouer. Il ne faut pas se mettre en mode de prédisposition pour l’amuser.»

Le télétravail

Le travail à domicile, préconisé par le gouvernement, impose quelques changements dans les habitudes pour les propriétaires d’animaux. Parmi eux, la clinique vétérinaire préconise les heures de travail pour le nourrir, ce qui l’occupera pendant que vous travaillez.

De plus, pensez à allonger son temps de repas en lui offrant sa nourriture dans une stratégie alimentaire dont certaines sont commerciales et d’autres que vous pouvez facilement fabriquer à la maison avec une boîte de carton, un crayon feutré et de petits gobelets.

La clinique vétérinaire précise sur son site web l’importance de conserver une routine et de ne pas être mal à l’aise de laisser le chien seul dans une pièce ou dans sa cage pendant un moment de la journée.

Pour garder l’intérêt d’un chat, il est recommandé de faire une rotation de ses jouets. C’est l’effet nouveauté. De plus, ils adorent les griffoirs, et ce, qu’ils aient des griffes, ou non. Ce comportement est un comportement normal et il est observé chez tous les chats.

www.covid19animal.ca

Les habitudes des animaux sont modifiées par le télétravail. (Photo gracieuseté)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *