Actualites
11:46 19 mars 2020 | mise à jour le: 19 mars 2020 à 13:42 temps de lecture: 4 minutes

Le fédéral revient sur ses mesures de la semaine

Le fédéral revient sur ses mesures de la semaine
( Photo Métro Média – Capture d'écran Justin Trudeau- Facebook)

COVID-19. Après l’annonce de la fermeture de la frontière canado-américaine et celle de son plan d’aide de 82 milliards de dollars, Justin Trudeau revient aujourd’hui sur ses différentes mesures avec, comme toujours, un discours se voulant rassurant.

S’il admet que la pandémie a des conséquences importantes pour le Canada, Justin Trudeau garde tout de même un discours rassurant. «La dernière chose dont les gens doivent se soucier c’est comment joindre les deux bouts. Les gens doivent comprendre qu’ils ont du soutien pour leur commerce, leur emploi, leur industrie», dit-il.

Malgré l’annonce du plan d’aide visant à soutenir l’économie des citoyens canadiens, ces derniers ont exprimé leurs craintes quant à la vitesse avec laquelle ils recevront l’aide. Selon le premier ministre, les montants seront rendus disponibles à court terme pour les entreprises et dans les semaines à venir pour les citoyens. «Nous reconnaissons que les petites entreprises font face à des défis particuliers immédiatement. On travaille actuellement avec la fonction publique pour que tout se passe le plus vite possible», a-t-il souligné.

Au sujet de la fermeture de la frontière entre le Canada et les États-Unis, le gouvernement fédéral dit être en train de finaliser les détails avec les autorités américaines. Les différentes mesures devraient prendre effet dans la nuit de vendredi à samedi selon le premier ministre. Questionné sur les différents impacts de cette décision pour l’économie canadienne, Justin Trudeau assure que toutes les industries ont été contactées. «Nous envisageons toutes les possibilités. Nous avons contacté nos industries pour la production du matériel médical. Mais nous allons regarder d’autres moyens qui pourront être militaires aussi», explique-t-il. L’accès aux trousses de diagnostique sera accéléré pour toutes les provinces. Selon le gouvernement, c’est plus de 25 000 trousses qui ont été envoyées un peu partout au pays dans la dernière semaine.

On va traverser ça ensemble. Que vous ayez un prêt étudiant ou que vous soyez un agriculteur qui s’inquiète pour son revenu. On est là pour vous aider. – Justin Trudeau

M. Trudeau a tenu également à remercier le personnel médical pour son «travail remarquable» en ces temps de crise. Il rappelle également que le gouvernement est proactif dans le domaine de la santé et de la recherche scientifique avec son nouvel investissement de 25 M$ injecté dans les Instituts de recherche en santé du Canada. Ce montant permettra de soutenir 49 nouveaux projets à l’échelle du Canada, en plus des 47 projets déjà annoncés depuis le 6 mars dernier. Au total, 96 projets scientifiques seront menés partout au pays afin de dépister, gérer et enrayer rapidement la transmission de la COVID-19.

En isolement préventif depuis maintenant sept jours, Justin Trudeau a tenu à rappeler que les Canadiens qui sont toujours pris à l’étranger sont au cœur de ses priorités. «On cherche d’autres façons d’aider les Canadiens à l’étranger. Ceux-ci pourront recevoir jusqu’à 5000$ pour rentrer au pays ou pour subvenir à leurs besoins essentiels en attendant leur retour», explique-t-il. Diverses mesures seront mises en place pour eux. Un message texte sera envoyé aux Canadiens à l’étranger pour s’assurer qu’ils aient l’information dont ils ont besoin pour savoir comment obtenir de l’aide. Le premier ministre dit également être en contact avec Air Canada et WestJet pour organiser leur rapatriement. «On va travailler ensemble pour rapatrier le plus grand nombre de Canadiens possible», assure-t-il.

Les temps sont incertains, mais on peut compter les uns sur les autres. – Justin Trudeau

En ce qui concerne la Loi sur les mesures d’urgence, Justin Trudeau ne compte pas imiter son homologue américain pour l’instant. «On regarde toutes les dispositions qui nous sont offertes. La Loi sur les mesures d’urgence, c’est une loi extrême qui exigerait un passage législatif. On dispose actuellement de beaucoup d’outils qui nous permettent de faire ce qu’on doit faire maintenant», affirme-t-il.

En date du 19 mars, 770 Canadiens sont touchés par la COVID-19.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *