Actualites
13:27 18 mars 2020 | mise à jour le: 18 mars 2020 à 13:51

Un premier décès au Québec: «il ne faut pas baisser la garde»

Un premier décès au Québec: «il ne faut pas baisser la garde»
Photo: (Capture d'écran - RDI)

COVID-19. Lors de sa mise à jour quotidienne, le premier ministre François Legault a effectué le bilan des personnes infectées et a fait part du premier décès dans la province. M. Legault s’est également montré satisfait des décisions économiques du fédéral, y compris de la fermeture des frontières aux États-Unis.

Le bilan est de 94 cas de personnes infectées, il s’agit d’une augmentation de 31 personnes depuis hier. Six personnes sont hospitalisées dont quatre aux soins intensifs. Le premier décès est une personne âgée de la région de Lanaudière qui aurait été en contact avec une ou des personnes revenues de voyage.

3600 personnes sont encore sous investigation et 5200 ont aussi reçu ont eu un résultat négatif.

Plus de tests et plus d’infirmières

De plus, 3000 tests par jour sont disponibles et ce chiffre augmentera à 5000 tests par jour d’ici vendredi.

450 infirmières répondent désormais au 811, et il y en aura 150 supplémentaires demain.

2300 lits supplémentaires sont prêts au cas à accueillir les malades potentiels, «on a une marge avant que le système de santé soit congestionné, a rappelé François Legault. […] Les mesures fonctionnent, ça ralentit la progression du virus».

Masques et gants

Horacio Arruda a rappelé que le masque n’est pas une solution miracle. Les masques devraient être réservés pour le système de soins. C’est la même chose avec les gants. Si on l’enlève pas adéquatement, on se contamine. Il ne remplace jamais le lavage de mains, a martelé le docteur.

«On se lave les mains parce que c’est ce qui peut sauver des vies», a rappelé Horacio Arruda, directeur de la santé publique.

Convaincre avant de contraindre

«On va convaincre avant de contraindre. Contraindre, ça peut avoir des effets pervers. […]

M. Arruda a avancé que si des individus mettent en danger le reste de la population pour des choses non essentielles, d’autres mesures coercitives pourraient être prise.

Le système de santé se réorganise

La ministre de la Santé Danielle McCann a parlé d’une réorganisation du réseau de santé. Certaines consultations en santé mentale ou même en médecine familiale pourront se faire bientôt par téléphone.

Restons positifs

Horacio Arruda a plusieurs fois rappelé que les mesures ont un impact sur sa propre famille, puisqu’il est lui-même loin des siens pendant cette crise. Cependant, il a conseillé à la population d’utiliser les ressources d’internet pour rester en contact et entreprendre des mesures créatives pour se divertir. Écouter de la musique, faire de la lecture sont quelques-unes des activités suggérées par Dr Arruda.

«C’est normal d’être inquiet. Mais il faut rappeler qu’il n’y a aucun risque si vous restez chez vous», a rappelé François Legault.

LIGNE INFO CORONAVIRUS: 1 877 644-4545

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *