Actualites
10:32 10 mars 2020 | mise à jour le: 10 mars 2020 à 10:33 temps de lecture: 2 minutes

Une assistante médicale automatisée pour répondre aux questions sur le coronavirus

Une assistante médicale automatisée pour répondre aux questions sur le coronavirus
Photo: (Photo Métro Média - Archives)Le port du masque est obligatoire dans les espaces publics fermés au Québec à partir de ce samedi 18 juillet. (Photo Métro Média - Archives)

TECHNOLOGIE. Une entreprise privée de télémédecine vient de lancer un assistant médical automatisé pour aider la population canadienne à accéder à des informations sur le Covid-19. Le robot féminisé Chloé donne accès aux dernières informations et ressources de santé publique pour fournir des conseils afin de prévenir l’infection.

L’entreprise Dialogue Technologies, s’appuie sur la technologie conversationnelle pour développer son service en ligne sans frais.

Chloé offre les dernières informations des autorités publiques fédérales, provinciales et territoriales alors que la réponse officielle à l’épidémie de COVID-19 continue à se développer.

Voici le genre de questions que Chloé peut poser.

Pour les Canadiens inquiets qui cherchent plus d’informations sur le COVID-19, Chloé invitera les utilisateurs à répondre à une série de questions contextuelles pour identifier leur emplacement et comprendre les facteurs de risque potentiels, les antécédents de voyage ou les conditions médicales préexistantes qui pourraient être associées à la propagation du COVID-19. En fonction de ces dernières, Chloé fournira les dernières informations et ressources accessibles au public, y compris les coordonnées des services publics de santé locaux, des conseils de prévention, ainsi qu’une liste des pays touchés et
des avis de sécurité des voyageurs.

La plateforme s’appuie sur les données du gouvernement du Canada et des agences de santé publique des provinces pour diffuser ses informations et prodiguer ses conseils d’hygiène.

«Ayant aidé le public lors des épidémies du H1N1 et du SRAS, j’ai pu constater de visu comment le manque d’informations précises et à jour peut avoir un impact sur le confinement et l’atténuation des infections. Plus le public est informé, plus il est probable qu’il prenne des mesures préventives pour rester en bonne santé ou consulte les fournisseurs de soins de santé plus tôt et augmente les chances de guérison complète», a confié Dr Daniel Lalla, médecin chez Dialogue.

Articles similaires

15:03 20 mars 2020 | mise à jour le: 2 avril 2020 à 10:55 temps de lecture: 1 minutes
Infos sur la pandémie

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *