Économie
07:25 15 février 2020 | mise à jour le: 14 février 2020 à 13:33 temps de lecture: 2 minutes

Suggestion de mesures fiscales favorisant l’accès à la propriété

Suggestion de mesures fiscales favorisant l’accès à la propriété
L’APCHQ propose des solutions fiscales «inédites» aux gouvernements pour aider les premiers acheteurs à concrétiser leur rêve. (Photo gracieuseté)

HABITATION. Pour encourager l’achat d’une demeure, un récent sondage suggère d’opter pour de nouvelles mesures fiscales. La diminution des frais afférents à l’accession à la propriété arrive en tête de liste.

Selon l’enquête commandée par l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ), 83% des Québécois souhaitent une aide. Ils sont sept sur 10 à réclamer le remboursement des droits de mutation («taxe de bienvenue») aux premiers acheteurs. Aussi, 77% des répondants appuient l’idée d’accorder aux accédants un crédit d’impôt couvrant la majorité des frais liés à la transaction.

«L’enjeu premier demeure la mise de fonds, constate François Bernier, vice-président affaires publiques à l’APCHQ. Cependant, la révélation de ce sondage est cette demande particulière quant aux frais qui accompagnent l’accession à la propriété. Cela concerne les frais de notaire, d’inspection, de droits de mutation et différentes taxes.

Bonifier le crédit d’impôt à l’achat

À l’approche de la présentation des budgets fédéral et provincial, le regroupement patronal en profite pour envoyer un message. Il voit d’un bon œil la bonification du crédit d’impôt pour l’achat d’une première propriété. Actuellement, le crédit non remboursable est de 750$ au provincial et de 626$ au fédéral, pour un total de 1376$. L’APCHQ considère qu’un nouveau crédit d’impôt bonifié doit être lié à ces dépenses.

«Avec seulement 61,3% de ménages qui sont propriétaires, le Québec reste bon dernier au pays en la matière. Ce sondage démontre l’intérêt marqué des Québécois quant à cet enjeu. Il avance également des solutions fiscales inédites, afin que les jeunes familles réalisent leur rêve d’acheter leur première propriété», conclut M. Bernier.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *