Économie
08:50 10 février 2020 | mise à jour le: 10 février 2020 à 14:36 temps de lecture: 2 minutes

Le taux de chômage grimpe à 4,1 % en janvier à Québec

Le taux de chômage grimpe à 4,1 % en janvier à Québec
Coup d'oeil aux principaux marchés de l'emploi dans les grands centres urbains du Canada. (Tableau gracieuseté)

STATISTIQUES. La récente enquête de Statistique Canada révèle que le taux de chômage a grimpé à 4,1% en janvier dans la région de Québec. Une situation qui s’explique par le retrait de 3900 individus dans la population active.

Pour la capitale, il s’agit d’un septième recul mensuel consécutif du nombre de personnes en emploi. Ce début d’année s’inscrit dans la tendance observée sur le marché du travail en deuxième moitié de l’année 2019.

Au cours de la même période, le marché du travail s’est maintenu avec très peu de fluctuations tant au Québec qu’au Canada. À l’inverse, le taux de chômage de la région de Québec surpasse la barre des 4% pour la première fois depuis novembre 2017. À 4,1%, il demeure néanmoins le plus faible au pays.

«Le taux de chômage de la capitale demeurera faible au cours de l’année 2020. Cela se reflète par l’abondance des opportunités d’emploi, comme en témoigne le nombre élevé de postes vacants. Ce qui corrobore le sentiment de rareté de main-d’œuvre palpable dans la région», observe Émile Émond, économiste à Québec International.

Faits saillants

  • Statistique Canada estime dans son Enquête sur la population active (EPA), que le taux de chômage de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec a grimpé à 4,1% au mois de janvier.
  • Au cours du premier mois de l’année, on dénombre 441 300 personnes en emploi à la suite d’un recul mensuel de 6 600 emplois (-1,5%). Une diminution supérieure aux stagnations observées au Québec et au Canada.
  • L’évolution de la population active, qui influence fortement celle de l’emploi, a enregistré une baisse de 3900 individus en janvier.
  • Au Québec, les données révèlent que le nombre de personnes en emploi a subi une légère variation, affichant 200 emplois en moins entre les mois de décembre et de janvier. Quant au taux de chômage, il demeure à 5,3%.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *