Économie
09:48 8 février 2020 | mise à jour le: 8 février 2020 à 11:36 temps de lecture: 4 minutes

Entrepreneurs de Québec optimistes pour 2020

Entrepreneurs de Québec optimistes pour 2020
(Illustration gracieuseté)

PERSPECTIVES. Les chefs d’entreprises de la grande région de Québec abordent avec confiance la nouvelle décennie. C’est le constat général qui ressort du sondage annuel Conjoncture 2020 réalisé par Québec International.

Réalisée entre le 6 et le 16 janvier dernier, en collaboration avec Léger, l’enquête met l’accent sur trois aspects: les perspectives économiques, l’investissement et les ressources humaines. Au total, 129 dirigeants d’entreprise de la région métropolitaine (RMR) de Québec ont participé à l’exercice.

En 2019, la RMR de Québec a poursuivi son expansion économique pour une 23e année consécutive. Ces bons résultats concordent avec l’opinion des dirigeants d’entreprise interrogés. Parmi eux, 89% estiment que la dernière année a été excellente pour leur secteur d’activité. Aussi, le récent sondage démontre que les perspectives économiques 2020 s’annoncent favorables pour la région.

Perspectives économiques 2020

Selon l’enquête, on note que les dirigeants d’entreprise consultés se disent optimistes à 84% quant aux perspectives économiques pour leur secteur d’activité. Le taux de l’indice demeure élevé pour l’année 2020 (74,8), se rapprochant du résultat obtenu pour 2018 (77,4).

  • À l’instar des enquêtes précédentes, l’optimisme des dirigeants d’entreprise de Québec est plus élevé que pour les autres territoires évalués. À ce titre, l’indice régional de vitalité économique (76,7) est toujours positif en 2020. C’est presque aussi élevé qu’en 2018 (77,7). Il est suivi de celui du Canada (72,6), des États-Unis (70,9) et des territoires ailleurs dans le monde (66,6).
  • Mesuré pour la première fois, l’indice de la vitalité économique au regard de l’Union européenne est aussi positif. Il se situe à un niveau avoisinant celui des territoires ailleurs dans le monde (66,8).
  • Quant à l’état de la situation économique américaine et mondiale, les résultats sont positifs même si leurs seuils se situent sous la barre de 70. Ce contexte porte à croire que les dirigeants d’entreprise seraient moins soucieux quant au dynamisme économique mondial lié aux risques et aux tensions commerciales.

Entreprises en croissance

Pour 2020, les dirigeants d’entreprise de la RMR de Québec conservent des visées expansionnistes. Ils visent ainsi poursuivre leur croissance et favoriser l’embauche.

  • Quelque 68% des dirigeants d’entreprise sondés prévoient réaliser des investissements dans leur entreprise en 2020. Par conséquent, plus de 50% d’entre eux comptent prioriser des investissements en recherche et développement (57%), en informatique (55%) et en matière d’équipements autres qu’informatiques (51%).
  • Plus de 76% des dirigeants d’entreprise prévoient embaucher au cours de la prochaine année. C’est pour soutenir la croissance de leurs activités que 62% d’entre eux souhaitent recruter de nouveaux talents.

Enjeux recrutement et rétention de main-d’oeuvre

La performance économique de la région en 2019 a indéniablement influé sur l’activité des entreprises et la création d’emplois. Ainsi, la région a atteint en 2019 un sommet historique de 459 500 personnes en emploi, grâce à une hausse de 6900 emplois par rapport à l’année précédente. Avec un taux de chômage de 3,1%, la disponibilité de la main-d’oeuvre demeure une inquiétude constante.

  • Pour 88% des dirigeants d’entreprise, le recrutement constitue une difficulté. Plus de 52% d’entre eux avouent devoir y faire face souvent. Une situation fréquente dans les dernières années. Pour 68% de ceux qui éprouvent des difficultés à recruter du personnel, cet enjeu représente un frein à la croissance de leur entreprise.
  • Une fois de plus cette année, le recrutement et la rétention de la main-d’oeuvre sont les aspects qui inquiètent le plus grand nombre de dirigeants d’entreprise. Cela touche près de la moitié (48%) des sondés.
  • En vue de parer à la pénurie de main-d’oeuvre, aucune des mesures évaluées proposées n’a rallié une majorité des dirigeants d’entreprise. Cependant, l’allègement des processus et des délais d’immigration (21%) et la création de mesures incitatives permettant l’intégration ou le maintien en emploi des divers bassins de travailleurs (20%) sont des conditions qui satisferaient une entreprise sur cinq.

«L’économie régionale poursuivra sur sa lancée des dernières années en 2020. C’est pourquoi l’équipe de Québec International s’est engagée à travers sa Planification stratégique 2020-2022 à attirer et retenir les talents et les investissements. Nous voulons également accompagner les entrepreneurs dans leurs démarches et à soutenir l’excellence. Mettre en valeur le dynamisme économique de la région, les réalisations de ses entreprises contribuent assurément au rayonnement de la région et à son attractivité.» – Carl Viel, p.-d.g. de Québec International

(Source: Québec International)

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *