Communauté
15:22 13 décembre 2019 | mise à jour le: 13 décembre 2019 à 15:22 temps de lecture: 3 minutes

Se régaler en aidant les enfants qui ont faim

Se régaler en aidant les enfants qui ont faim
Photo: (Photo gracieuseté)

PHILANTHROPIE. Le club Kiwanis, qui aide les enfants dans le besoin, vient de conclure un partenariat avec l’Académie culinaire. L’achat d’une Boîte des Fêtes de la Réserve culinaire permet de nourrir deux enfants dans le besoin, tout en se régalant d’un menu gourmet.

À l’instar des autres organismes d’aide alimentaire, Kiwanis manque de nourriture pour venir en aide aux enfants qui ont faim. Bien que le soutien de l’organisme s’articule également autour de l’habillement et de l’aide aux devoirs des enfants, le besoin primaire de manger doit être comblé de façon urgente. «J’ai appelé François Martel, chef de l’Académie culinaire [organisme qui offre des cours de perfectionnement et des ateliers en lien avec la cuisine] et il m’a répondu qu’il était prêt à nous aider», explique Louis Cayouette, administrateur pour Kiwanis Québec. Selon lui, ce sont en moyenne 40 jeunes par jour sur le territoire de la Ville de Québec qui n’ont pas de dîner. L’objectif du partenariat est de suffire à la demande pour les prochains mois.

Un partenariat à l’année

L’achat d’une Boîte des Fêtes de La Réserve Culinaire de l’Académie Culinaire de Québec permet automatiquement d’offrir deux repas à des enfants défavorisés. Celle-ci est offerte en ligne à 129$, livrée à domicile et contient un repas pour quatre personnes : potage, cassoulet, jardinière de légumes et bûche de Noël, un repas créé par le chef François Martel.

Le partenariat se décline aussi avec tous les produits de prêt à manger sur le site Web transactionnel de La Réserve Culinaire en utilisant le code KIWANIS, ce qui permettra de contribuer à soutenir l’aide alimentaire pour les enfants.

«On a d’autres projets aussi qui s’en viennent avec L’Académie, on va bientôt cuisiner des barres tendres nutritives avec eux, parce qu’après Noël, les jeunes auront encore faim», fait valoir M. Cayouette.

Un plat réconfortant et un bon investissement

Métro Média a testé pour vous la Boîte des Fêtes. Les quantités prévues sont pour quatre personnes mais elles ont plutôt sustenté deux familles avec des enfants, dont une avec un légendaire bon appétit, et sont donc particulièrement généreuses. Le menu comprend un potage de betteraves à la crème sûre, un cassoulet et sa jardinière de légumes et une bûche glacée au tiramisù. Un petit mets surprise se trouve également dans la Boîte.

Gros plus pour le cassoulet, absolument délicieux, avec lequel la jardinière de légumes s’est parfaitement agencée. Le potage de betteraves a ravi les palais les plus adeptes des épices, mais était un peu trop poivré au goût de l’auteure de ces lignes.

Le dessert glacé était la note finale parfaite. Pas trop sucré, il adoucit vraiment le reste du repas, comme un nuage crémeux et chocolaté.

Pour commander la Boîte des Fêtes, rendez-vous sur  lareserveculinaire.com/collections/plats/products/boite-des-fetes

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *