Économie
08:23 4 janvier 2020 | mise à jour le: 6 janvier 2020 à 07:51

Une maison sur cinq achetée par un nouvel arrivant au Canada

Une maison sur cinq achetée par un nouvel arrivant au Canada
(Tableau gracieuseté - Royal Lepage)

STATISTIQUES. Selon une étude commandée par Royal LePage, les nouveaux arrivants au Canada contribuent de façon importante à la demande immobilière. De fait, ils représentent 21% de tous les acheteurs de propriétés au pays.

Si le taux de migration internationale se maintient, les nouveaux arrivants au pays devraient acheter 680 000 propriétés au cours des cinq prochaines années. En 2018, la migration internationale comptait pour 80,5% de la croissance de la population canadienne selon les données de Statistique Canada.

«En plus d’appuyer la croissance de l’économie, les nouveaux arrivants sont vitaux pour la santé du marché immobilier national. La demande combinée pour des propriétés abordables des jeunes ménages et des nouveaux arrivants pourrait profiter de politiques du logement qui encouragent des projets d’habitation intelligents et durables. L’économie et le marché du travail canadiens sont en expansion, il est crucial que l’inventaire des propriétés suive la cadence», explique Phil Soper, président de Royal LePage.

Données spécifiques pour Québec

  • 33 % des nouveaux arrivants qui s’établissent à Québec arrivent en famille, 23% en tant qu’étudiants et 13% comme demandeurs.
  • Les nouveaux arrivants ont tendance à acheter leur première résidence à moins de 250 000$
  • 70% des nouveaux arrivants louent leur première résidence,13% l’achètent et 13% habitent avec la famille ou des amis à peu ou pas de frais à leur arrivée au Canada.
  • 66% arrivent avec des économies les aidant à acheter une propriété contre 65% pour Montréal, 67% pour la province du Québec et 75% à l’échelle nationale.
  • 90% croient que l’achat d’une propriété est un bon investissement à Québec contre 83% pour Montréal, 83% pour le Québec et 86% dans l’ensemble du pays.
  • À l’échelle nationale, le Québec se situe tout juste derrière l’Ontario quand il est question d’attirer les nouveaux arrivants qui souhaitent venir pour vivre et travailler (19%).
  • Actuellement, les nouveaux arrivants au Québec représentent aussi 19 % de tous les acheteurs de propriétés de la province et selon les projections. Ils seront à l’origine de l’achat de 102 000 propriétés dans la province au cours des cinq prochaines années aux niveaux actuels de migration.
  • Les répondants de la province sont les moins enclins à avoir considéré s’installer aux États-Unis avant de déménager au Canada (17%).

(Source: Royal Lepage)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *