Économie
08:20 14 décembre 2019 | mise à jour le: 14 décembre 2019 à 08:30 temps de lecture: 2 minutes

Profil des locataires des différents secteurs de la région de Québec

Profil des locataires des différents secteurs de la région de Québec
Aperçu par secteur dans la région de Québec. (Tableau gracieuseté)

STATISTIQUES. Le marché locatif traditionnel de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec est en pleine effervescence depuis quelques années.

En effet, malgré un niveau relativement élevé d’achèvements de logements locatifs traditionnels, ce marché a connu deux baisses annuelles consécutives de son taux d’inoccupation. Ce dernier est passé de 4,9% en 2016 à 3,3% en 2018.

Ce resserrement s’explique donc en grande partie par la hausse de la demande locative. Afin de mieux cerner ce marché, il convient de comprendre qui sont les locataires des différents secteurs de la région de Québec. En voici les principaux facteurs déterminants:

Faits saillants

  • Les locataires de la région de Québec se retrouvent majoritairement dans les secteurs centraux que sont La Cité-Limoilou, Sainte-Foy–Sillery et Les Rivières.
  • Deux groupes d’âge ont une proportion relativement grande de locataires: les ménages jeunes (moins de 35 ans), qui optent généralement pour les secteurs centraux, et les ménages âgés de 75 ans et plus, qui se démarquent par une propension plus forte à occuper un logement de construction récente.
  • La majorité des ménages locataires sont composés de personnes seules. En 2016, ce genre de ménages représentait 54,5% des locataires, alors qu’il ne formait que 35,2% de l’ensemble des ménages.
  • La Basse-Ville est le secteur de la RMR de Québec où le revenu médian des ménages locataires est le plus faible. En 2016, 28,6% des ménages locataires de la RMR de Québec dont le revenu était de moins de 30 000 $ se trouvaient en Basse-Ville.
  • En 2016, c’est à Sainte-Foy–Sillery et en Haute-Ville que le coût relatif du logement pour les locataires était le plus élevé. Dans ces deux secteurs, les ménages dont le revenu correspond au revenu médian consacraient respectivement 25,7% et 24,8% de leur revenu au paiement de leur loyer.
Aperçu par groupe d’âge dans la région de Québec. (Tableau gracieuseté)

(Source: SCHL)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *