Économie
14:22 9 août 2019

Le chômage à un niveau record jamais vu de 2,3% à Québec

Le chômage à un niveau record jamais vu de 2,3% à Québec
Avec un taux de chômage à son plus bas vient des problèmes de pénurie de main-d’œuvre. À ce chapitre, bien peu de secteurs sont exemptés lorsque l’économie tourne à plein régime. (Photo Métro Média – Archives)

STATISTIQUES. Avec 469 700 personnes en emploi au mois de juillet 2019 dans la région de Québec, le taux de chômage a continué sa baisse ininterrompue pour un 5e mois de suite pour atteindre 2,3%. Il s’agit non seulement d’un record, mais du niveau le plus bas jamais enregistré parmi les principaux centres urbains au pays.

Selon l’Enquête sur la population active (EPA) de Statistique Canada, la régression de la population active, supérieure à celle de l’emploi, explique la baisse du taux de chômage et le resserrement du marché de travail de la région. Un facteur qui laisse présager que la rareté de main-d’œuvre demeurera une préoccupation constante pour bien des entreprises de la région.

«Les données de juillet révèlent également que les taux d’activité et d’emploi ont décliné légèrement à Québec. Néanmoins, ils demeurent les plus élevés dans la province. Le taux d’activité s’est établi à 70% contre 70,4% en juin dernier. De son côté, le taux d’emploi a atteint 68,3%. Ces reculs modérés s’expliquent par la réduction de l’activité chez les 55 ans et plus», observe Émile Émond, économiste à Québec International.

À son avis, d’ici la fin de 2019, les fluctuations de la population active continueront de marquer l’évolution de l’emploi. «À la suite d’un début d’année record, soutient-il, l’accalmie du marché du travail était attendue par plusieurs observateurs. Encore une fois, ce mois-ci, les résultats du marché du travail rappellent que la rareté de main-d’œuvre est bien présente, et il faudra s’attendre à ce qu’elle persiste.»

Coup d’œil aux données de l’emploi dans les principaux centres urbains du pays. (Tableau gracieuseté – QI)

Faits saillants

  • Dans son Enquête sur la population active (EPA), Statistique Canada chiffrait 469 700 personnes en emploi au mois de juillet 2019 dans la région de Québec.
  • Pour la période située entre les mois de juin et de juillet, on observe une diminution de 1900 personnes en emploi, soit un premier recul depuis novembre dernier.
  • Le taux de chômage, en baisse ininterrompue pour un 5e mois, atteint 2,3%. Par conséquent, il demeure ainsi le plus faible taux au Canada.
  • C’est le recul de la population active, supérieur à celui de l’emploi, qui explique la baisse du taux de chômage.
  • Au Québec, la série de données de Statistique Canada révèle que le nombre d’emplois a augmenté de 2200 entre juin et juillet. Quant au taux de chômage, il se maintient à 4,9%.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *