Économie
07:17 9 août 2019

Beau et bon mois de juillet pour le marché immobilier de Québec

Beau et bon mois de juillet pour le marché immobilier de Québec
Coup d’œil aux données du marché immobilier de Québec en juillet 2019. (Tableau gracieuseté – APCIQ)

STATISTIQUES. En plus d’avoir été exceptionnellement radieux sur le plan de la météo, le mois de juillet a été particulièrement performant pour la revente immobilière dans la région de Québec. Un total de 629 transactions ont été enregistrées durant cette période estivale habituellement calme, ce qui représente une hausse de 35% sur 2018.

«On assiste à une hausse fulgurante des reventes à Québec depuis quatre mois, néanmoins les inscriptions ne baissent pas à un rythme suffisant pour améliorer sensiblement les conditions de marché. Toutefois, ce rythme effréné de l’activité contribue à redresser le marché de Québec et, s’il perdure, lui permettra d’atteindre des conditions équilibrées avant la fin de l’année», observe Nathalie Bégin, présidente de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ).

En juillet dernier, la croissance des reventes de deux des principaux secteurs de la région de la Capitale s’est accélérée. Cette forte activité confirme une effervescence qui s’est manifestée au printemps. Ainsi, l’agglomération de Québec enregistre un bond remarquable de ses reventes (+33%).

C’est surtout la Rive-Sud de Québec qui attire l’attention, avec des transactions qui se sont propulsées de façon spectaculaire en juillet (+75%). La Périphérie Nord de Québec a enregistré une performance relativement plus modeste de son activité, puisque la hausse des reventes s’est limitée à 7%.

Statistiques par catégories de propriétés

Les reventes de maisons unifamiliales se sont accélérées substantiellement en juillet (+36%) avec un niveau de transactions affichant 447 unités. Au cours du mois, on dénombrait 4401 inscriptions en vigueur, soit un niveau inférieur à celui de juillet 2018 (-5%).

Les reventes de copropriétés, avec 140 transactions, ont une nouvelle fois, ce mois-ci, enregistré une hausse marquée de 31% par rapport à juillet 2018. Le délai de revente moyen est parallèlement descendu à 167 jours, soit 15 jours de moins qu’à la même période, l’année dernière.

Croissance des prix

Toujours à l’échelle de la région de Québec, le prix médian des unifamiliales a connu une augmentation soutenue de 6% par rapport à juillet 2018 pour s’établir à 264 500$.

Le prix médian des copropriétés a quant à lui connu sa plus forte augmentation mensuelle depuis juillet 2012 avec une hausse de 13%, à 204 000$. L’essentiel des transactions (122) s’est effectué dans l’agglomération de Québec, où le prix médian a atteint 213 500$, soit une augmentation de 9 % par rapport à l’année dernière.

Inventaire important

En juillet, on dénombrait 7345 inscriptions résidentielles en vigueur dans la région de Québec. Il s’agit d’un niveau légèrement inférieur (-2%) à celui qui prévalait au même mois l’année précédente.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *