Actualites
13:40 12 juillet 2019

Fiabilité des Midibus: Beaucoup de questions, peu de réponses

Fiabilité des Midibus: Beaucoup de questions, peu de réponses
C’est le géant Van Hool qui avait été choisi pour la fabrication des Midibus. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

TRANSPORT. En mars dernier, le Réseau de transport de la Capitale (RTC) présentait avec fierté les Midibus, qui remplaçaient les écolobus dans son parc de véhicules. La fiabilité des Midibus ne devait même pas être un facteur alors que le président du RTC, Rémy Normand, avait présenté les véhicules comme robustes et économes. Plusieurs mois plus tard, l’opposition officielle à la Ville de Québec s’inquiète de plus en plus de la fiabilité du nouveau véhicule et questionne le choix de la commande de 64 Midibus au coût de 51,2M$.  

«Toutes les semaines, nous recevons des informations selon lesquelles les Midibus tombent en panne sur le réseau routier. Ce n’est pas normal et la période de grâce où M. Normand parlait d’anomalies de départ est terminée. Il doit répondre et rassurer la population et donner l’heure juste au sujet des Midibus», mentionne le chef de l’opposition officielle à la sortie du conseil d’arrondissement de Beauport, Jean-François Gosselin.

Le conseiller municipal assure n’avoir aucune information en main autre que celles qu’il reçoit des citoyens sur le terrain concernant la fiabilité des Midibus et demandera la tenue d’un comité plénier pour faire la lumière sur la question.

Le président du RTC, Rémy Normand, n’a pas retourné les appels ou donné suite à la demande d’entrevue faite par Québec Hebdo.

Rémy Normand avait affirmé en mars dernier que les Midibus étaient la réponse pour faire oublier le fiasco des écolobus. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *