Économie
07:46 9 juin 2019

Le marché immobilier a affiché une croissance de 19% en mai à Québec

Le marché immobilier a affiché une croissance de 19% en mai à Québec
Coup d’œil aux statistiques du marché de la revente immobilière de la région de Québec en mai 2019. (Tableau gracieuseté – APCIQ)

STATISTIQUES. Un total de 864 reventes a été enregistré au cours du mois de mai 2019, soit une hausse de 19% par rapport au même mois l’an dernier. Il s’agit d’un regain de vigueur notable de l’activité au printemps dans la région de Québec.

Selon les données compilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ), les reventes de maisons unifamiliales ont grimpé de façon notable en mai (+14%) avec un niveau de transactions affichant 587 unités. Au cours du mois, on dénombrait 4802 inscriptions en vigueur, soit un niveau identique à celui de mai 2018.

Par ailleurs, les reventes de copropriétés se sont considérablement accrues avec une progression de 33% (210 transactions) par rapport à l’an passé. Le délai de revente moyen s’est établi à 167 jours en mai, ce qui constitue une amélioration par rapport à il y a 12 mois.

Du côté du segment des plex de deux à cinq unités, les reventes ont augmenté aussi de façon notable de 34%. Les inscriptions en vigueur étaient en hausse de 14% à 674 unités contre 592 un an auparavant.

«En mai, malgré la reprise de l’activité dans la région métropolitaine de Québec, l’écoulement des ventes (en mois) indique que les conditions de marché favorisent toujours les acheteurs puisqu’il faut 15 mois pour écouler l’inventaire des propriétés à vendre selon le rythme de vente des 12 derniers mois, note Nathalie Bégin, présidente du c.a. de l’APCIQ. Toutefois, on observe un marché qui atteint progressivement l’équilibre dans l’agglomération de Québec pour les propriétés unifamiliales.»

Coup d’œil aux statistiques du marché de la revente immobilière de la région de Québec en mai 2019. (Tableau gracieuseté – APCIQ)

Évolution des prix

  • À l’échelle de la région de Québec, le prix médian des unifamiliales a augmenté de 4% pour s’établir à 269 000$.
  • Le prix médian des copropriétés a également augmenté de 4% à 193 000$.
  • Le prix médian des plex de deux à cinq unités a quant à lui connu la hausse la plus sensible (+6%) à 280 000$.

Variation des reventes par secteurs

  • En mai, la croissance des reventes des principaux secteurs de la région de Québec a été particulièrement vigoureuse.
  • L’agglomération de Québec a surpris avec une forte hausse remarquable de ses ventes (+25%).
  • Pour sa part, la Périphérie Nord de Québec a enregistré une hausse substantielle de 8% de son activité.
  • Quant à la Rive-Sud, elle a vu ses ventes croître significativement au cours du mois (+7%).

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *