Actualites
14:08 23 mai 2019

Violence conjugale et idées noires

Violence conjugale et idées noires
Photo: (Photo – Deposit photos)

La violence conjugale a transformé la vie de Rosalie (pseudonyme) en un monde noir et sans espoir. Au bout du rouleau, elle était même incapable d’imaginer que sa vie pourrait un jour aller mieux. «Je n’en pouvais plus, résume-t-elle simplement. Je ne voulais pas tant mourir, j’aime mes enfants, mais je n’étais plus capable d’endurer les coups durs. C’était ma dernière solution.»

À LIRE AUSSI Une main tendue au coeur du tsunami

Rosalie est bien de son temps: elle aurait préféré clavarder que de téléphoner à une ligne d’aide. Elle n’a rien trouvé de ce genre et aujourd’hui elle est bien heureuse de s’être tournée vers le téléphone. «La fille au bout du fil m’a écoutée attentivement, elle m’a référée à des organismes pour trouver des solutions.»

Outre l’écoute de l’employée en relation d’aide, Rosalie a particulièrement apprécié de ne pas se faire dicter sa conduite. «Quand on dit à notre entourage qu’on n’est plus capable, les gens ne nous croient pas. Elle n’a pas fait comme les autres qui me disent que je suis encore capable. Elle m’a aidée à trouver des outils et à repousser l’idée de mourir. Elle m’a tellement bien écoutée, conseillée et redirigée.»

Aujourd’hui, Rosalie n’en a pas fini avec ses problèmes, mais elle connait les ressources qui aident à tenir le suicide à distance.

Quelques chiffres

  • Trois personnes s’enlèvent la vie chaque jour au Québec
  • Le taux de suicide est trois fois plus élevé chez les hommes que chez les femmes
  • Le taux de suicide augmente avec l’âge, il atteint son maximum entre 50 et 64 ans et diminue par la suite.
  • Le Centre de prévention du suicide réalise 22 000 interventions téléphoniques par année.
  • 65% des appels reçus par le Centre proviennent de personnes suicidaires et 35% sont des appels de tiers.
  • L’organisme emploie près de 30 personnes dont 20 à temps plein.
  • 93% des personnes décédées par suicide dans la région de la Capitale-Nationale n’était pas des usagers des services (selon les données officielles des trois dernières années).

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *