Actualites
15:56 30 avril 2019

Les grands chantiers pour 2019: Les ponts et Henri IV au cœur des travaux

Les grands chantiers pour 2019: Les ponts et Henri IV au cœur des travaux
Guillaume Paradis, porte-parole, ministère des Transports. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

ENTRAVES. De grands chantiers seront entrepris ou se poursuivront à partir des prochaines semaines sur le réseau routier de la région. Le plus grand chantier en cours reste celui de l’autoroute Henri IV dont l’élargissement et la réfection a commencé à la mi-mars, de Chauveau aux bretelles de l’autoroute Charest.

«Les voies temporaires sont en service, ça se passe bien direction ouest», assure Guillaume Paradis, porte-parole au ministère des Transports.« On va mettre en fonction une voie de service temporaire qui passera au-dessus de Charest pour libérer de l’espace sous les structures afin d’effectuer les travaux la semaine prochaine. Les travaux sont prévus pour les semaine du 6 et du 13 mai pour l’instant.» Au cours des prochaines semaines, la rue Einstein sera fermée à la circulation pendant que la fin de semaine du 18-19 mai auront lieu des travaux de démolition de la structure. Un peu plus tard cet été, la section centrale de l’autoroute sera en travaux, le nombre de voie restera tel quel pour les dizaines de milliers de véhicules qui y passent chaque jour. Ce grand chantier se poursuivra jusqu’en 2021.

Pour l’ensemble des chantiers, le ministère des Transports assure que le but premier sera de limiter le plus possible les impacts sur la circulation sur tous les chantiers en favorisant les chantiers de soir et de nuit tout en tenant compte des grands événements prévus pendant l’été.

Il sera préférable pour certains automobilistes devant traverser plusieurs zones de travaux chaque jour d’emprunter des voies alternatives. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

Travaux sur les ponts

En ce qui concerne le pont de l’Île d’Orléans, à la suite de l’appel d’offres, le contrat va permettre de remplacer les joints de paliers et les joints intermédiaires, de remplacer des sections de trottoirs et les glissières de sécurité, et de travailler en dessous du pont pour renforcer des éléments en acier. Ces travaux auront des impacts importants sur la circulation puisque celle-ci se fera en alternance de soir et de nuit, de 20h à 6h le matin. S’ajouteront quelques périodes de travail de jour de 9h à 15h, dès le début de l’été, pour un total de 24 semaines de travaux, et une facture de 6 M$.

Le ministère fait également des gestes importants pour maintenir le pont Pierre-Laporte. Les travaux se passent sous le tablier pour réparer la charpente en acier, la phase 2 est donc entamée. Ce contrat est de 15M$. Son gros avantage est qu’il ne causera aucune entrave sur la circulation. Ce projet de réfection a été amorcé en 2018, et s’effectue en trois phases au total. La Phase 3 sera la réfection de la section centrale en 2020. La Phase 1 avait coûté 12 M$.

Parallèlement, on poursuit les travaux sur la section aérienne, avec l’inspection et le remplacement des câbles porteurs. Ces travaux seront effectués exclusivement de soir et de nuit. Les trois voies de circulation seront déviées vers le centre pour donner de l’espace pour faire les travaux. À cela s’ajouteront des travaux palliatifs de réparation de la chaussée, pendant environ 30 nuits, de juillet à septembre.

Réfection remplacement de structures

D’abord il y aura bonification des liens et réfection complète de l’échangeur nord des ponts, près de l’Aquarium.

Ensuite, à l’extrémité Henri IV, on procédera à la réfection du pont d’étagement de l’autoroute Henri IV Sud au-dessus de la bretelle d’accès menant à Duplessis Nord. Ces 18 semaines de travaux se poursuivront en 2020.

L’un des coins les plus achalandés de Québec, avec 150 000 véhicules qui y passent par jour, soit le pont d’étagement au-dessus de Pierre Bertrand sur le boulevard de la Capitale, a grandement besoin de réfection ayant été construit en 1971. Le début des travaux en direction ouest se fera la semaine prochaine. La circulation sera déviée avec 4 voies vers l’est et 2 voies vers l’ouest. On parle ici de six mois de travaux.

Finalement, les travaux amorcés sur le Boulevard Raymond et la rue Labelle, se poursuivront. « On s’attaque à direction est cette année. Les travaux sont amorcés depuis plusieurs semaines, la circulation est à contre sens et ça se passe bien», conclut Guillaume Paradis.

Des travaux d’asphaltage de chaussées sur les grandes artères se feront de nuit et auront très peu d’impact sur la circulation. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *