Actualites
13:07 12 avril 2019

Plaque d’immatriculation unique pour les vétérans: au-delà des attentes!

Plaque d’immatriculation unique pour les vétérans: au-delà des attentes!
Photo officielle de la nouvelle plaque d'immatriculation pour les vétérans. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

SOCIÉTÉ. Le gouvernement du Québec a procédé au dévoilement d’une plaque d’immatriculation unique pour les anciens combattants. Le Québec était la seule province au Canada qui ne démontrait pas cette courtoisie à ses anciens combattants.

«C’était un projet prioritaire pour notre gouvernement et je m’en suis occupé dès que je suis entré en fonction. Je pense que c’est une annonce importante pour les vétérans et pour le Québec. Je suis très fier du produit final», mentionne le ministre des Transports, François Bonnardel.

On peut voir sur la nouvelle plaque un champ de coquelicots avec le visage de profil d’un homme et d’une femme et la mention vétérans.

Il y a environ 60 000 anciens combattants au Québec. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Le ministre savait ce qu’il voulait pour les anciens combattants et n’a pas hésité à refuser un premier jet avant de trouver la bonne esquisse. «J’ai renvoyé la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) faire ses devoirs parce que je n’avais pas aimé ce qu’ils m’avaient soumis. Quand ils sont revenus, j’ai tout de suite su que nous avions trouvé la bonne. C’est la seule plaque pour vétérans au Canada où une femme est représentée et c’était important parce qu’elles ont servi.»

Le ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, Éric Caire, était visiblement heureux de l’annonce. «J’avais honte que nous soyons la seule province au Canada sans plaque pour ses vétérans, nous avons l’occasion de faire des débats démocratiques parce qu’ils se sont battus sur de véritables champs de bataille pour nous donner ce droit. Les anciens combattants voulaient une plaque d’immatriculation plus distinctive que le simple coquelicot et nous avons tenu parole.»

Kenneth R. Ouellet, président de la Direction provinciale du Québec de la Légion royale canadienne, était très heureux de la beauté de la nouvelle plaque d’immatriculation. «J’ai juste hâte de la montrer à des confrères canadiens pour leur mentionner que c’est à ça qu’une plaque d’immatriculation pour vétérans devait ressembler», a-t-il mentionné à la blague.

Un comité satisfait

Les vétérans en charge du comité de la plaque d’immatriculation étaient unanimes sur le travail fait par le gouvernement caquiste et la SAAQ. «Je suis satisfait à 2000%! C’est un travail extraordinaire et je tiens à remercier tous ceux qui ont participé au produit final. Il y a une mention élogieuse pour les anciens combattants et le devoir de mémoire a été respecté, je sais que les vétérans seront fiers.»

La plaque sera aussi disponible pour les habitations motorisées et  les motocyclettes. Il faut mentionner qu’une plaque avec l’écriture verte a été réservée pour les véhicules électriques. Les vétérans qui veulent se procurer une nouvelle plaque doivent en faire la demande à la Légion royale canadienne en remplissant un formulaire au coût de 15$. Les informations seront transmises à la SAAQ. Le coût annuel de l’immatriculation d’un véhicule reste le même et tous les autres frais sont couverts par la SAAQ. Les plaques sont disponibles dès maintenant et il faut attendre un délai de 4 à 6 semaines avant de la recevoir.

Le comité de la plaque a vu une attente de 10 ans être réglée en quelques mois par le gouvernement caquiste. (Photo Métro Média – Jean Carrier)
(Photo Métro Média – Jean Carrier)
La version normale et la version électrique en vert.(Photo Métro Média – Jean Carrier)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *