Actualites
15:43 1 avril 2019

Sept choses qu’on n’aime pas du printemps

Sept choses qu’on n’aime pas du printemps
Photo: (Photo Métro Média - Perrine Gruson)

Mauvaise humeur

DÉTESTABLE. Oui, c’est vrai, le printemps est là, les journées sont plus longues, on commence enfin à voir avec espoir le bout de l’hiver qui n’en finissait plus de finir. Cependant, comme dans toute transition, il y a des éléments plates. L’idée est de vous les présenter pour vous faire sourire mais également pour en finir une fois pour toute: promis, on chiale, puis on passe à autre chose!

Les inondations de toutes les tailles

C’est certain qu’il n’y a pas plus plate que d’avoir un terrain inondé ou même des routes impraticables. Mais un étang devant sa porte d’entrée n’est pas super non plus.

«Ça sent le printemps»

Dans le sens de ça ne sent pas la rose. À certains endroits, le froid hivernal avait emprisonné les odeurs. Mais avec l’arrivée des températures positives arrivent le dégel et ses émanations pas toujours ragoûtantes. Et que dire du fumier qui dégèle lui aussi.

De l’été à l’hiver

Oui, on s’y serait cru, sur notre balcon, à déguster une bonne bière fraîche, les gougounes aux pieds et les manches relevées. Attention au nuage qui passe et qui va cacher le soleil : la bière trop frette tu trouveras, ton pied dans ta gougoune se frigorifiera et ton Canada Goose tu remettras.

Les enfants ne sont plus couchables comme auparavant

Il est faux de croire que seule la routine installée par papa et maman compte. Il est beaucoup plus difficile de coucher les enfants une fois le changement d’heure printanier complété. S’ils sont vraiment petits, ils n’ont pas conscience de l’heure, mais leur rythme biologique et leur horloge interne voient bien qu’il fait jour alors qu’on leur demande d’aller au lit.

Comment habiller les enfants?

Le matin, quand on les dépose à la garderie ou à l’école, il fait -5 degrés Celsius  mais l’après-midi, il fait 15 degrés Celsius. Est-ce qu’on doit leur laisser leurs bottes de pluie ou celles de neige? Leurs pantalons de printemps vont revenir tout trempés de toute façon et si on leur laisse ceux d’hiver, ils vont revenir trempés… de sueur.

Les bords de routes tout crottés

Tout le monde n’est pas propre et c’est au printemps qu’on s’en rend compte. La neige qui fond laisse entr’apercevoir les déchets que les humains ont jeté allègrement de leurs fenêtres de voitures en faisant fi de leur conscience environnementale. On ne répètera jamais assez que la planète ne se sauvera pas toute seule…

La neige noire

La neige, c’est beau en décembre mais ça l’est moins en avril, quand la neige est noircie par le sel, le sable, les dépôts en tous genres qui la rendent beaucoup moins immaculée.

Bon printemps!

 

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *