Économie
13:27 22 mars 2019

Retombées positives et déceptions budgétaires pour les entrepreneurs résidentiels

Retombées positives et déceptions budgétaires pour les entrepreneurs résidentiels
Oublié par le provincial, l'accès à la propriété est plus favorablement appuyé par le fédéral estime l'APCHQ. (Photo Métro Média – Archives)

CONSTRUCTION. Après avoir salué les mesures favorables à l’industrie de l’habitation contenues dans le budget fédéral, les entrepreneurs résidentiels ont déploré la tiédeur de l’exercice similaire provincial.

D’abord, l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) s’est réjouie que l’habitation se retrouve dans les mesures phares du Budget 2019-20 présenté par le ministre des Finances du Canada. Elle estime que les actions en faveur de l’accès à la propriété et de la rénovation du parc locatif vont donner un coup de pouce aux accédants et aux propriétaires immobiliers.

La principale mesure appréciée par le regroupement patronal est la mise en place, par l’intermédiaire de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), d’un prêt hypothécaire avec participation. «Cela permettra aux acheteurs d’une première habitation de réduire les coûts d’emprunt. L’incitatif prévoit offrir un financement de 5% du prix d’achat d’une maison existante et de 10% pour une maison neuve. L’acheteur remboursera la SCHL au moment de la revente de la propriété», souligne François Vincent, vice-président des relations gouvernementales à l’APCHQ.

Pour accéder à ce programme, un ménage devra avoir un revenu inférieur à 120 000$ par an. De plus, l’hypothèque assurée du participant et le montant de l’incitatif ne pourront représenter plus de quatre fois le revenu annuel combiné des acheteurs. L’initiative vient atténuer les nombreuses mesures instaurées pour resserrer les règles de l’assurance prêt hypothécaire.

Aussi, l’APCHQ se félicite que sa demande de bonifier le régime d’accession à la propriété (RAP) a été entendue. Créé il y a près de 30 ans, le programme qui permettait d’appliquer jusqu’à 25 000$ de REER dans la mise de fonds d’une première propriété a été rehaussé à 35 000$. Les personnes divorcées ou séparées peuvent y recourir même s’il ne s’agit pas de leur première habitation.

Enfin, le budget fédéral propose d’investir près de 1G$, afin d’accroître l’efficacité énergétique des immeubles résidentiels, commerciaux et à logements multiples. S’ajoutent des investissements de 40G$ sur 10 ans dans le cadre de la Stratégie nationale sur le logement.

Perte de RénoVert

Le regroupement patronal a été moins enthousiaste à l’égard du premier budget provincial du gouvernement de François Legault. Il se montre notamment déçu de l’abandon du programme RénoVert, une des mesures clés des dernières années en matière d’aide à la rénovation écoénergétique. «Nous déplorons que malgré l’impact positif du programme RénoVert, pour l’économie, pour l’environnement et pour la lutte contre le travail au noir, le gouvernement ait choisi d’y mettre un terme», commente Luc Bélanger, président-directeur général de l’APCHQ.

À son avis, ce crédit d’impôt à la rénovation instauré ces dernières années fonctionnait et a grandement contribué à la croissance de ce secteur d’activité. Au cours des années fiscales 2017 et 2018, ce sont près de 172 000 ménages québécois qui ont profité de RénoVert. La valeur moyenne des travaux écoresponsables réalisés s’est élevée à 10 856$, pour une valeur totale de près de 1,9 G$ d’investissements.

L’APCHQ salue néanmoins le maintien de plusieurs programmes visant la rénovation verte et la construction d’habitations à haute performance énergétique. Les quatre principaux programmes en place sont reconduits avec une enveloppe budgétaire de 330M$. Ces programmes sont Chauffez vert, Rénoclimat, Novoclimat et Éconologis. L’organisme est également satisfait que le gouvernement annonce une aide financière additionnelle pour accélérer l’exécution de projets de logements sociaux non réalisés. Cette aide s’élèvera à 260M$ additionnels d’ici 2020-2025.

Métro Média

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *