Économie
10:35 6 mars 2019

Hausse de 9% de la revente résidentielle en février à Québec

Hausse de 9% de la revente résidentielle en février à Québec
Le marché de la revente immobilière a été particulièrement actif du côté de la copropriété avec une progression de 31%. (Photo Métro Média – Archives)

STATISTIQUES. Un total de 781 transactions ont été enregistrées au cours du mois de février 2019 sur le marché de la revente immobilière de la région de Québec. Il s’agit d’une hausse de 9% par rapport au même mois l’an dernier.

D’après les données compilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ), les reventes de maisons unifamiliales ont connu une progression de l’ordre de 6% comparée à la même période en 2018. Néanmoins, en février, on dénombrait 4845 inscriptions en vigueur, soit un léger repli de 1%.

De leur côté, les reventes de copropriétés se sont quant à elles démarquées avec une progression de 31% par rapport à la même période l’an passé avec 178 transactions. Le délai de revente moyen est tout de même remonté à 173 jours en février, similaire à celui du même mois l’année dernière.

Quant au segment des plex de deux à cinq unités, les reventes ont diminué de 17%. Les inscriptions en vigueur ont par ailleurs augmenté de 5% à 632 unités contre 601 un an auparavant.

Au chapitre des prix à l’échelle de la région de Québec, la valeur médiane des unifamiliales transigées a augmenté de 2% pour s’établir à 255 000$. Les prix médians des copropriétés et des plex ont pour leur part reculé de 5% et de 12%, pour atteindre respectivement 190 000$ et 276 000$.

Coup d’œil aux statistiques immobilières de Québec au 2e mois de 2019. (Tableau gracieuseté – APCIQ)

Enfin, selon l’APCIQ, en janvier on dénombrait 8047 inscriptions résidentielles en vigueur dans la région de Québec. Cela représente un niveau virtuellement inchangé par rapport au même mois l’année précédente.

Secteurs recherchés

En février, les secteurs Ancien Lévis (+45%) et les MRC de L’Île-d’Orléans et de La Côte-de-Beaupré (+47%) se sont démarqués avec des hausses des reventes considérables. Les secteurs Charlesbourg et La Cité–Haute-Ville ont également connu des hausses importantes de 24% et de 23%. Finalement, une hausse des reventes résidentielles de 17% a été enregistrée du côté du secteur Cap-Rouge et Saint-Augustin-de-Desmaures.

Métro Média

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *