Le Jacques-Cartier
16:13 6 février 2022 | mise à jour le: 6 février 2022 à 16:13 Temps de lecture: 2 minutes

La planchiste Laurie Blouin termine 4e

La planchiste Laurie Blouin termine 4e
Photo: FacebookLa planchiste Laurie Blouin aux Jeux Olympiques.

OLYMPIQUES. L’athlète de Stoneham Laurie Blouin est passée bien près d’obtenir la deuxième médaille olympique de sa carrière à l’épreuve de descente acrobatique (slopestyle), dimanche à Pékin.

La Québécoise a toutefois terminé la journée au quatrième rang avec 81,41 points, à moins de trois points d’une place sur le podium. «Je suis encore un peu mitigée sur ma journée. Je suis contente, mais j’ai commis des petites erreurs qui m’ont coûté cher. On a quand même eu une belle journée, je ne peux pas me plaindre d’une quatrième place», a affirmé celle qui a terminé au deuxième rang en descente acrobatique aux Jeux olympiques de Pyeongchang, en 2018.

Après une belle première descente qui la plaçait provisoirement troisième, Blouin a été victime d’une chute à sa deuxième tentative, voyant du même coup l’Américaine Julia Marino et la Japonaise Reira Iwabuchi la devancer au classement provisoire.

L’athlète de 25 ans a tout donné à sa descente ultime pour obtenir sa meilleure note de la journée. Cela n’a toutefois pas été suffisant pour déloger l’Australienne Tess Coady qui était installée au troisième rang. «C’était ma dernière chance d’obtenir des points, je n’avais pas le choix d’y aller all in. Je suis contente d’avoir atterri tous mes sauts, mais ça n’a malheureusement pas été suffisant.»

Sur le podium

Marino (87,68 points) et Coady (84,15 points) ont donc terminé respectivement au deuxième et troisième rang. Première lors des qualifications, la Néo-Zélandaise Zoi Sadowski Synnott a encore une fois éclipsé la compétition en obtenant une note de 92,88 points à sa dernière descente pour se hisser sur la plus haute marche du podium.

L’épreuve de descente acrobatique étant derrière elle, Laurie Blouin tournera maintenant son attention vers le grand saut (Big Air). La planchiste de Québec est d’ailleurs championne du monde en titre dans cette discipline après sa victoire à Aspen, au Colorado, en mars 2021.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.