L'Autre Voix
11:46 13 avril 2022 | mise à jour le: 15 avril 2022 à 13:37 Temps de lecture: 2 minutes

413 hectares protégés de plus à l’Île-d’Orléans

413 hectares protégés de plus à l’Île-d’Orléans
Photo: /Photo gracieuseté – AF2R16 espèces d’amphibiens et de reptiles, dont la couleuvre à collier du Nord et la salamandre sombre du Nord, vivent dur l’ile.

L’Association forestière des deux rives (AF2R) a présenté le bilan des activités de la phase II de son projet de conservation volontaire des milieux naturels d’intérêt de l’Île-d’Orléans. Au terme de cette phase s’échelonnant sur trois ans (2019-2022), le projet a atteint ses objectifs, dont ses principaux étaient de caractériser les milieux naturels de 25 propriétés et de produire un cahier personnalisé pour chaque propriétaire participant.

Plus spécifiquement, le projet visait à protéger les habitats fauniques et floristiques, à préserver le paysage du fleuve Saint-Laurent et de l’Île-d’Orléans ainsi qu’à maintenir l’intégrité de l’écosystème du Saint-Laurent et de ses affluents. Malgré le retard et les difficultés engendrées par la situation liée à la COVID-19, l’AF2R est très heureuse d’avoir réalisé durant cette deuxième phase du projet :

  • la caractérisation de 436 ha de milieux naturels (48 ha en 2019, 346 ha en 2020 et 42 ha en 2021);
  • la conservation de 413,74 ha de milieux naturels;
  • trois sorties terrain de découverte sur la faune et la flore de l’Île-d’Orléans ayant atteint 32 participants;
  • trois visioconférences, portant sur différents thèmes en lien avec les problématiques soulevées chez les propriétaires participant au projet, ayant atteint 221 participants.

En tout, par les deux phases du projet de conservation volontaire, ce sont 804 ha de milieux naturels répartis sur 51 propriétés qui ont été protégés, sur les territoires de Sainte-Pétronille, de Saint-Pierre, de Sainte-Famille, de Saint-Jean et de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.