L'Appel
07:23 29 juillet 2022 | mise à jour le: 29 juillet 2022 à 11:21 Temps de lecture: 5 minutes

Parcourir le parc de la Rivière au cœur de L’Ancienne-Lorette

Parcourir le parc de la Rivière au cœur de L’Ancienne-Lorette
Photo: gracieuseté - Ville de L’Ancienne-LoretteLes sentiers des parcs de la Rivière peuvent être parcourus à pied ou à vélo.

VIVRE ICI. Situé au beau milieu du territoire de L’Ancienne-Lorette, le vaste parc de la Rivière s’étire sur une longueur totale de près de 8 kilomètres. D’une superficie de 56 hectares et traversé par la rivière Lorette, cet espace vert fait le bonheur et la fierté des Lorettains et des amateurs de plein air en général. Il est reconnu pour sa vaste forêt urbaine, considérée comme la plus grande de la région.

Pour ses habitués, il s’agit d’une richesse naturelle sans égale à la portée de tous. La rivière Lorette, qui porte le nom de la mission établie pour les Hurons en 1673, y dessine plusieurs méandres prononcés. Autour de ceux-ci, on retrouve une forêt typique des érablières laurentiennes et quelques espaces herbacés et arbustifs, vestiges de l’histoire rurale du lieu. L’ensemble offre des habitats fauniques diversifiés, qui permettent l’observation et la photographie d’une faune ailée variée.

En été, au printemps ainsi qu’en automne, un réseau de sentiers est accessible aux randonneurs et aux cyclistes. En parcourant les pistes 2 à 4, qui longent la rivière, on sillonne une forêt mixte dominée par les feuillus, surtout par l’érable. Sur la piste 2, un belvédère offre une vue sur la rivière. Le parc de la Rivière propose également des modules de jeux, des jeux d’eau, un planchodrome et des terrains sportifs.

Comme son nom l’indique, l’espace vert est serpenté par la rivière Lorette. Photo gracieuseté – Ville de L’Ancienne-Lorette

Durant la saison froide, les sentiers sont aménagés pour permettre la randonnée pédestre, le ski de fond, la raquette et le vélo sur neige («fatbike»). Des patinoires, un anneau de glace et une glissade complètent l’offre d’activités hivernales. Toutes de niveau «facile ou débutant», les quatre pistes aménagées offrent des boucles cumulatives de 0,9km, 1,5km, 2,1km et 3,5km. De plus, un prolongement vers le boisé Lorettain est désormais envisageable

Permission spéciale

À cet égard, une entente entre le gouvernement du Québec et la Ville de L’Ancienne-Lorette a officialisé l’occupation à des fins récréatives des terrains gardés en réserve pour un hypothétique prolongement de l’autoroute 40. Toutefois, l’emprise demeure la propriété du ministère des Transports du Québec (MTQ). De plus, la permission spéciale doit être renouvelée pour des termes de cinq ans et n’autorise que des installations temporaires. Le site ne peut donc recevoir de constructions permanentes ni servir à du développement résidentiel.

«Nous en sommes arrivés à quelque chose qui s’avère avantageux pour les usagers de plus en plus nombreux de ce lieu naturel. Ces terrains non utilisés pourront être mis en valeur au bénéfice des citoyens. Je suis heureux de ce dénouement positif. L’occupation de cette emprise permettra à la Ville d’aménager un espace accueillant et vivifiant pour la population», soulignait le député provincial local et ministre Éric Caire.

Aménagement planifié

Pour l’administration municipale, il s’agit d’un jalon important dans la préservation de cet espace naturel qui traverse son territoire. «Nous pouvons dorénavant regarder vers l’avenir et planifier l’aménagement du site. On peut enfin parler davantage du boisé Lorettain et moins du prolongement autoroutier. Avec notre projet de sentier polyvalent, nous contribuons à la mobilité active sur tout le territoire de l’agglomération», alléguait le maire de L’Ancienne-Lorette, Gaétan Pageau.

À terme, la Ville souhaite en profiter pour favoriser des raccordements vers les corridors des Cheminots et du Littoral. Par ailleurs, L’Ancienne-Lorette prévoit de consolider son réseau de sentiers piétonniers. L’idée est de relier ce boisé à son autre important espace vert, soit le parc des Rivières. De plus, elle envisage d’améliorer l’accès et la sécurité des élèves aux installations de l’école des Hauts-Clochers (pavillon Saint-Charles). Enfin, une troisième phase d’aménagement du jardin communautaire a également pu être exécutée.

Pour s’y rendre

  • Bien que les sentiers soient accessibles à divers endroits, le stationnement dédié au parc de la Rivière (1311, rue des Loisirs Est) se trouve voisin du Complexe sportif.
  • Les parcours de bus du RTC qui y mènent via la rue Notre-Dame sont le 80, ainsi que les express 280, 380 et 580.
  • Seuls les chiens en laisse sont acceptés dans les parcs et les sentiers de la Ville.

Pour plus d’information, on peut consulter la Carte des sentiers du parc de la Rivière sur le site Internet de la Ville.

Vu des airs, on constate l’ampleur du boisé Lorettain, qui s’étend d’est en ouest sur le territoire municipal. Photo gracieuseté – Ville de L’Ancienne-Lorette

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.